Elargissement de la chasse du sanglier dans le canton de Fribourg

Les chasseurs fribourgeois pourront chasser le sanglier en juillet et août. L'élargissement ...
Elargissement de la chasse du sanglier dans le canton de Fribourg

Les chasseurs fribourgeois pourront chasser le sanglier en juillet et août. L'élargissement de la période de chasse s'explique par la hausse importante des dégâts et des indemnisations dus à l'animal dans la zone préalpine notamment.

La décision se fonde sur l'approbation d'une nouvelle ordonnance par le Conseil d'Etat, a indiqué mercredi l'Etat de Fribourg. Limitée à trois jours par semaine, uniquement le matin et le soir, dans des secteurs délimités hors forêt, la chasse doit servir à limiter les déprédations dans les zones les plus touchées.

Le phénomène s'explique par l’augmentation de la population des sangliers et des dégâts causés par ceux-ci depuis quatre ans. Une croissance significative a été relevée durant l’année 2018, précise le communiqué. Le gouvernement a pris sa décision sur proposition du Service des forêts et de la nature.

Indemnisations en hausse

Ni la chasse ordinaire, ni certaines mesures complémentaires, telles la prolongation exceptionnelle de la chasse en février, n’ont permis de diminuer l’ampleur des dégâts. L’indemnisation des dommages a porté en 2018 sur 160'333 francs, alors que la moyenne des quatre années précédentes se montait à 76'926 francs.

Le tir des sangliers peut être autorisé exceptionnellement à des fins de régulation, selon la législation fédérale et cantonale sur la chasse. En revanche, la jurisprudence recommande l’élargissement de la période de chasse avant d’adopter de telles mesures.

Permis à 50 francs

Pour cette raison, l’ordonnance prévoit d’élargir la période de chasse en juillet et août. La chasse reste toutefois exclue en forêts et en zones protégées. Elle est limitée aux secteurs où les dégâts ont été constatés.

Le prix du permis est fixé volontairement bas à 50 francs, afin d’inciter les chasseurs à pratiquer cette chasse, relève encore le Conseil d'Etat. Le canton de Fribourg rappelle qu’une telle mesure est déjà pratiquée avec succès dans les cantons de Berne, de Vaud et du Jura.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus