Elections du 25 novembre à Moutier maintenues pour le moment

La Préfecture du Jura bernois permet, du moins jusqu’à une éventuelle décision contraire, la ...
Elections du 25 novembre à Moutier maintenues pour le moment

Elections du 25 novembre à Moutier maintenues pour le moment

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La Préfecture du Jura bernois permet, du moins jusqu’à une éventuelle décision contraire, la tenue des élections du 25 novembre à Moutier (BE). Un recours avait été déposé en lien avec l'attitude du maire sortant, l'autonomiste PDC Marcel Winistoerfer.

La Municipalité prévôtoise doit néanmoins faire parvenir sa prise de position jusqu'à mercredi, indique lundi la préfète du Jura bernois, Stéphanie Niederhauser. Ce recours émane de citoyens antiséparatistes.

Il vise à faire reporter les élections municipales au motif que les autorités de la commune et plus particulièrement son maire se sont livrés à des actes qui constitueraient une 'propagande partisane ne respectant pas les principes constitutionnels', et ce en particulier lors de la manifestation du 9 novembre.

Celle-ci avait été mise sur pied, à la suite de la décision de la préfète d'invalider le 5 novembre le vote du 18 juin 2017 lors duquel l'adhésion de Moutier au canton du Jura l'avait emporté dans les urnes. Acclamé par les milliers de manifestants, le maire avait parlé le 9 novembre d'une décision qui 'bafoue la démocratie'.

Candidat à radier ?

A propos des élections de dimanche, un second recours a été déposé qui concerne 'la prétendue domiciliation fictive à Moutier d’un candidat au Conseil municipal et au Conseil de Ville'. La préfète demande à la Municipalité de Moutier de statuer sur la requête du recourant de radier la personne en cause du registre des électeurs.

La Préfecture a informé les parties qu’elle envisageait de suspendre la procédure de recours dans l’attente de la décision de la Municipalité de Moutier au sujet de la requête de radiation. Les parties peuvent faire parvenir leur prise de position à ce sujet jusqu’à mercredi.

Si les élections ont bel et bien lieu dimanche, le maire sortant, l'autonomiste PDC Marcel Winistoerfer, devra affronter le candidat antiséparatiste Patrick Tobler, président de l'UDC du Jura bernois. Le scrutin constituera un excellent baromètre pour mesurer l'état des forces en présence.

Autres recours

D'autres recours ont été adressés à la justice mais ceux-ci concernent l'invalidation du vote du 18 juin 2017 par la préfète. Ils proviennent du mouvement autonomiste 'Moutier, ville jurassienne' et de La Municipalité prévôtoise.

Les recours ont été déposés auprès du Tribunal administratif du canton de Berne. La procédure judiciaire s'annonce longue. Les autonomistes, tout comme les antiséparatistes d'ailleurs, ont déjà laissé entendre qu'ils iraient jusqu'au Tribunal fédéral pour obtenir gain de cause.

/ATS
 

Actualités suivantes