Elèves aux besoins particuliers toujours plus intégrés à l'école

Les enfants aux besoins particuliers sont de plus en plus nombreux à fréquenter les écoles ...
Elèves aux besoins particuliers toujours plus intégrés à l'école

Elèves aux besoins particuliers toujours plus intégrés à l'école

Photo: KEYSTONE/APA/APA/BARBARA GINDL

Les enfants aux besoins particuliers sont de plus en plus nombreux à fréquenter les écoles ordinaires. Plus de la moitié des écoliers bénéficiant de mesures de pédagogie renforcée sont intégrés dans une classe ordinaire.

Au cours de l'année scolaire 2017/2018, sur les 940'000 élèves de la scolarité obligatoire, 4,5% ont bénéficié d’une mesure de pédagogie spécialisée renforcée. Ce qui représente près de 42'100 enfants, selon l'étude publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les garçons sont proportionnellement plus nombreux (5,7%) que les filles (3,2%) à recevoir un tel soutien.

Un peu plus de 40% des enfants aux besoins éducatifs particuliers fréquentent une école spécialisée. Six pour cent reçoivent un soutien dans une classe spéciale.

Adaptation

L'année dernière, 4,3% des élèves de la scolarité obligatoire, soit près de 38'900 jeunes, ont vu leur programme d’enseignement adapté. Ils ont ainsi pu bénéficier d'objectifs pédagogiques réduits tenant compte de leurs besoins. Quelque 20'900 écoliers ont quant à eux reçu une mesure de pédagogie spécialisée renforcée en plus d'une adaptation du programme d’enseignement.

Les écoles spécialisées constituent une minorité dans le système scolaire suisse. Elles représentent 4,4% des institutions de formation de la scolarité obligatoire, alors que les classes ordinaires sont la norme. Neuf écoles spécialisées sur dix se trouvent en ville, les autres se situant en zone rurale.

Près de 13% du personnel éducatif est un enseignant spécialisé. La majeure partie d'entre eux sont des femmes. Leur part atteint 83% dans les écoles, 94% en psychomotricité, en logopédie et dans l'enseignement pour élèves de langue étrangère.

C'est la première fois que l'OFS publie une statistique sur les besoins éducatifs particuliers des élèves de l’école ordinaire. Le concept d'enquête a été revu en collaboration avec la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus