Encore un blessé hospitalisé après l'accident d'Andermatt (UR)

Seule une personne blessée dans l'accident de train lundi à Andermatt (UR) était encore hospitalisée ...
Encore un blessé hospitalisé après l'accident d'Andermatt (UR)

Encore un blessé hospitalisé après l'accident d'Andermatt (UR)

Photo: Keystone

Seule une personne blessée dans l'accident de train lundi à Andermatt (UR) était encore hospitalisée mardi. Au total, 24 personnes ont dû recevoir des soins dans des hôpitaux. L'accident a fait 33 blessés.

La personne encore hospitalisée devrait très probablement pouvoir quitter l'établissement mardi encore, a indiqué mardi la police cantonale uranaise. La hotline mise sur pied pour les proches des passagers du train a été débranchée. Elle a enregistré une quarantaine d'appels.

Deux classes de l'école secondaire de Horw (LU) se trouvaient dans le train au moment de l'accident. Trois filles été soignées dans un hôpital à Lucerne, ont indiqué les autorités de Horw. A l'exception d'un garçon blessé, tous les élèves effectuent actuellement le camp prévu à Segnas (GR).

Une centaine de passagers à bord

Au moment de l'accident, une centaine de personnes se trouvaient dans le train, dont une troisième classe. Au total, 18 des 65 élèves présents dans le convoi ont été blessés. Les 15 autres blessés sont 13 passagers suisses et deux néerlandais.

L'accident impliquant un convoi de la compagnie Matterhorn-Gotthard-Bahn s'est produit dans la gare d'Andermatt. La rame, qui venait de réaliser le trajet de Disentis (GR) à Andermatt se préparait au trajet du retour dont le départ était prévu à 11h28.

Manoeuvre

A cette fin, la locomotive, qui se trouvait désormais en queue du convoi, devait être manoeuvrée sur une voie parallèle afin d'être placée en tête du train. Pour une raison inconnue, la locomotive ne s'est pas engagée sur la voie parallèle, mais a fait marche arrière et a heurté les wagons dont elle venait d'être détachée. Lors de la collision, elle circulait à une vitesse estimée entre 15 et 20 km/h.

La police cantonale n'a pas donné d'informations supplémentaires sur les causes de l'accident. Le Ministère public uranais et le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l'accident.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus