Femme retrouvée morte à Orpond (BE): auteur interpellé

L'auteur présumé de l'homicide perpétré à Orpond (BE) a été interpellé vendredi soir. Il a ...
Femme retrouvée morte à Orpond (BE): auteur interpellé

Femme retrouvée morte à Orpond (BE): auteur interpellé

Photo: Keystone

L'auteur présumé de l'homicide perpétré à Orpond (BE) a été interpellé vendredi soir. Il a été repéré dans la région de Schaffhouse avant d'être arrêté dans la voiture de la victime. L'homme se trouve actuellement en détention.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un individu de 38 ans. Cet homme est fortement suspecté d'être l'auteur de l'homicide en question, indiquent samedi le Ministère public régional Jura bernois-Seeland et la police bernoise dans un communiqué. Toutefois, de plus amples investigations, notamment sur sa nationalité, sont en cours.

L'auteur présumé séjourne illégalement en Suisse, précise à l'ats Christoph Gnägi, porte-parole de la police cantonale. Il ne dispose ni d'une autorisation de séjour, ni d'un statut de requérant d'asile.

Vendredi soir, la voiture de la victime, qui était recherchée, a été localisée dans la région de Schaffhouse par le corps des gardes-frontière. Ceux-ci ont pu intercepter le véhicule et interpeller le conducteur. L'arme présumée du crime a également été saisie. La police ne donne pas de détails à ce sujet. 'Il ne s'agit ni d'une arme à feu, ni d'une arme blanche', dit M. Gnägi.

Le porte-parole ne peut pour le moment pas non plus dire si l'homme interpellé a avoué les faits. Ce dernier est néanmoins déjà connu des forces de l'ordre pour un vol par effraction.

Le motif de l'homicide n'est pas encore connu. Selon M. Gnägi, rien n'indique que la victime et l'auteur présumé se connaissaient.

Dans une forêt

Le corps sans vie d'une femme avait été retrouvé lundi vers 09h00 dans une forêt à Orpond. Des lésions causées par un objet contondant indiquaient que la malheureuse, une Suissesse de 66 ans domiciliée dans le canton de Berne, avait été victime d'un homicide.

Les agents dépêchés sur les lieux n'ont pu que constater le décès de la femme. Il n'y a pas d'indice d'une agression sexuelle, selon les investigations menées par l'Institut de médecine légale de l'Université de Berne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes