Fête fédérale de lutte: jeux alpestres aussi à l'honneur

La 'Fédérale' d'Estavayer-le-Lac n'est pas que le grand rassemblement de la lutte: jeux alpestres ...
Fête fédérale de lutte: jeux alpestres aussi à l'honneur

Fête fédérale de lutte: jeux alpestres aussi à l'honneur

Photo: Keystone

La 'Fédérale' d'Estavayer-le-Lac n'est pas que le grand rassemblement de la lutte: jeux alpestres, hornuss et lancer de la pierre d'Unspunnen sont aussi à l'honneur. Le Soleurois Remo Schuler a remporté cette dernière compétition avec un lancer de 3,77 mètres.

Il a ainsi détrôné le Bernois Peter Michel, grand favori et triple détenteur du titre.

La compétition de hornuss a, elle, mis aux prises une vingtaine d’équipes et s'est conclue samedi sur la victoire de l'équipe seelandaise d'Epsach. Cette épreuve ne figurera pas au programme de la prochaine édition de la Fête fédérale qui se tiendra à Zoug en 2019. Le manque d'espace explique la décision de cette ville de Suisse centrale, où la discipline est peu implantée.

Belle affluence

Il n'est pas encore l'heure des bilans sur la place de fête au bord du lac de Neuchâtel. Néanmoins, l’affluence pourrait être conforme aux attentes des organisateurs qui espéraient 250'000 personnes. La barre des 200'000 a été franchie samedi et le nombre de visiteurs semble tout aussi élevé dimanche, selon les estimations de la police.

Cette foule ne semble pas poser de problèmes particuliers. Tout se passe bien à ce stade, affirme le porte-parole de la police cantonale fribourgeoise, interrogé par l'ats dimanche en début d'après-midi.

Canicule et bonne humeur

Les températures sont toujours caniculaires, aussi le public se masse-t-il dans les rares places ombragées. Les organisateurs renouvellent régulièrement leurs conseils de prudence, incitant le public à boire de l'eau et pas seulement des boissons alcoolisées.

Grâce à une météo propice, la fête s'est poursuivie tard dans la nuit vendredi et samedi dans les différentes halles et cantines, animées par une quinzaine de groupes folkloriques. Certaines denrées ont commencé à manquer dans les stands dès dimanche à la mi-journée. Mais l'ambiance reste bonne et le public patiente avec le sourire, témoigne une bénévole.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus