Fribourg: crédit voté pour la nouvelle stratégie de durabilité

Le Grand Conseil fribourgeois s'engage en faveur du développement durable. Il a voté un décret ...
Fribourg: crédit voté pour la nouvelle stratégie de durabilité

Le Grand Conseil fribourgeois s'engage en faveur du développement durable. Il a voté un décret octroyant un crédit d’engagement de près de 13,9 millions de francs pour la mise en œuvre du plan d’action et des outils définis dans la stratégie cantonale en la matière.

Le Conseil d'Etat demandait près de 9,6 millions de francs, montant que la commission ad hoc a voulu relever. Les députés ont accepté mardi le projet 'bis' de décret par 85 voix contre 10 et 4 abstentions. Le crédit concerne la période 2021-2026. La nouvelle stratégie de développement durable du canton de Fribourg remplacera celle de 2011.

'C'est une question d'équilibre entre économie, social et environnement', a résumé le député PLR Jean-Daniel Wicht, président de la commission. 'Le catalogue de mesures est constitué de petites choses', a décrit le conseiller d'Etat Jean-François Steiert, chargé de l'environnement, évoquant un 'mode de penser et de remise en question'.

Dotation discutée

Le relèvement de 4,3 millions de francs n'est toutefois pas passé comme une lettre à la poste, même si une majorité de députés s'y est rallié sans hésiter. Le libéral-radical Claude Brodard, président de la Commission des finances et de gestion, s'y est ainsi opposé en raison du défaut d'affection de la somme additionnelle.

Outre l'amendement proposant de relever la dotation, deux autres ont été votés par les députés. L'un émanait de Susanne Aebischer (PDC), pour l'octroi au Conseil d'Etat d'engager du personnel, l'autre de Christian Ducotterd (PDC), demandant de mettre de côté un million de francs pour réduire le recours à des produits phytosanitaires.

Le développement durable repose sur deux principes indissociables: satisfaire les besoins fondamentaux et les aspirations de chacun à une vie meilleure, tout en respectant les limites de l’écosystème, certains seuils ne permettant aucun retour une fois franchis. L'Agenda 2030, adopté par l'ONU en 2015, fait référence.

17 objectifs

Dans ce cadre, le développement durable se décline en 17 objectifs, en grande partie dépendant les uns des autres. Les objectifs de développement durable (ODD) concernent notamment la réduction de la pauvreté, l'égalité des sexes, l'accès à un travail décent, la préservation de la biodiversité et une activité économique saine.

La Confédération rend régulièrement compte de son avancement sur la voie de l’Agenda 2030, en particulier au travers de sa propre stratégie. Les cantons doivent chacun élaborer leur propre plan d'action. A Fribourg, par exemple, la mobilité individuelle motorisée est plus fréquente qu’en moyenne nationale.

La biodiversité est en recul, tandis que l’importance du secteur agroalimentaire fribourgeois, un emploi sur cinq dans le canton, pousse ce dernier à chercher des solutions pour améliorer son bilan écologique. Fribourg a présenté sa nouvelle stratégie il y a un an, stratégie qui veut répondre aux défis du développement durable.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus