Home Dubied à Couvet: neuf résidents et six collaborateurs infectés

Le Home Dubied à Couvet (NE) est fortement affecté par le Covid-19. Sur 33 résidents, neuf ...
Home Dubied à Couvet: neuf résidents et six collaborateurs infectés

Home Dubied à Couvet: neuf résidents et six collaborateurs infectés

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le Home Dubied à Couvet (NE) est fortement affecté par le Covid-19. Sur 33 résidents, neuf ont été contaminés. Six membres du personnel du secteur 'soins' sont également touchés. L'Etat de Neuchâtel se dit préoccupé par la multiplication des clusters.

'A la suite de la positivité de l'une des résidentes au test Covid effectué vendredi, la totalité des résidents de l'institution ainsi que l'ensemble des collaborateurs ont subi, durant la journée de samedi, le dépistage au virus', a indiqué dimanche soir l'EMS. Les résultats 'témoignent d'une situation sérieuse'.

Les visites dans l'EMS sont désormais et jusqu'à nouvel avis strictement interdites. Le président du Conseil de Fondation, Claude-Alain Kleiner a déclaré à Arcinfo que les résidents contaminés vont bien pour le moment et que leur état est stationnaire.

Dans le communiqué, on peut lire que 'la direction de l'EMS, en étroite collaboration avec le médecin cantonal, a immédiatement pris toutes les dispositions nécessaires afin, d'une part, d'éviter la propagation du virus en les murs de l'institution'. Les résidents contaminés ont été placés sur un même étage. Arcinfo précise aussi que tout monde sera à nouveau testé jeudi.

Multiplication de clusters

Dans un communiqué publié lundi, le canton de Neuchâtel se dit préoccupé par la multiplication de clusters en institutions, lors de fêtes privées ou dans des lieux festifs. Il rappelle qu'un autre EMS neuchâtelois avait été particulièrement impacté début septembre avec 60% de ses résidents testés positifs, 22 collaborateurs touchés et d’autres cas dans l’entourage du personnel soignant. Trois décès sont survenus et plusieurs hospitalisations ont été nécessaires.

'Ces faits touchent des établissements hébergeant des populations très vulnérables. Par conséquent, ces situations demandent une grande vigilance et sont suivies de près par le service cantonal de la santé publique en collaboration avec les directions des établissements et les autres partenaires. Le suivi comprend des contacts quotidiens et les avis d’experts en infectiologie', a indiqué la Chancellerie d'Etat.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus