Interdiction des pompages dans les cours d'eau neuchâtelois

Face à la sécheresse, le canton de Neuchâtel interdit dès mercredi les pompages dans les cours ...
Interdiction des pompages dans les cours d'eau neuchâtelois

Interdiction des pompages dans les cours d'eau neuchâtelois

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Face à la sécheresse, le canton de Neuchâtel interdit dès mercredi les pompages dans les cours d’eau. Le Conseil d'Etat demande aussi à la population d'économiser l'eau et d'éviter d'arroser des gazons ou de nettoyer des voitures.

'La situation sera suivie avec attention jusqu'à ce que les conditions permettent la levée de l'interdiction', a indiqué mardi le gouvernement neuchâtelois dans un communiqué. En ce début du mois d’août, les débits mesurés sur le Doubs, le Seyon et l'Areuse sont quatre à sept fois inférieurs aux valeurs moyennes enregistrées depuis plus de 50 ans.

Les niveaux dans les cours d'eau sont devenus faibles, nécessitant parfois le déplacement de poissons pris au piège. Comme des précipitations importantes ne sont pas attendues ces prochains jours et que les températures élevées vont perdurer, 'le maintien de débits minimaux est vital pour préserver la faune aquatique, la flore et la biodiversité dans les rivières', a précisé le canton pour justifier l'interdiction de pompage.

Les prélèvements concessionnés liés aux piscicultures restent autorisés, tout comme les pompages dans la Thielle et de la Vieille Thielle. Les prélèvements dans les lacs et plans d'eau ne sont pas assujettis à cette interdiction, de même que ceux liés à la force hydraulique et à l'hydrothermie qui doivent néanmoins respecter les prescriptions fédérales sur les différences de température au point de rejet.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus