L'EPF Zurich veut s'implanter en Allemagne dans le numérique

L'EPF Zurich veut bâtir en Allemagne un centre d'enseignement et de recherche pour une transformation ...
L'EPF Zurich veut s'implanter en Allemagne dans le numérique

L'EPF Zurich veut s'implanter en Allemagne dans le numérique

Photo: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

L'EPF Zurich veut bâtir en Allemagne un centre d'enseignement et de recherche pour une transformation numérique 'responsable'. Elle a signé une déclaration d'intention avec la Fondation Dieter Schwarz pour s'établir sur le campus de Heilbronn (D), ouvert par celle-ci.

'Nous voulons créer un Cern de l'intelligence artificielle (IA)', a déclaré vendredi aux médias le président de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) Joël Mesot. Avec le soutien financier de la fondation allemande d'un montant non divulgué, l'EPFZ entend mettre sur pied une vingtaine de chaires de professeur dans ce domaine au cours de 30 prochaines années.

Solutions face aux défis globaux

Changement climatique, instabilité géopolitique, crise énergétique, cyberattaques, monde du travail en mutation constante, la société fait face à de nombreux défis globaux, écrit la haute école. Or, la transformation numérique en est l'une des clefs. La science et les universités doivent contribuer à apporter des solutions dans ce domaine, invoque Joël Mesot.

Le partenariat avec la Fondation Dieter Schwarz permet à l'EPFZ de développer sa recherche et son enseignement dans le domaine de l'IA à un niveau qui serait impossible si elle se basait uniquement sur ses propres moyens, se réjouit son président. Et de saluer le début d'une collaboration au rayonnement européen.

Deux nouvelles chaires à Zurich

Les nouvelles chaires de professeur prévues se pencheront sur divers aspects de la transformation numérique dont l'intelligence artificielle et l'économie circulaire. Dans ce cadre, deux premières chaires seront créées l'an prochain à Zurich en matière informatique et de la science des données.

Le Centre de sécurité de l'information de l'EPFZ sera développé davantage. La fondation de la haute école va aussi créer un fonds permettant d'établir le nouveau partenariat à long terme et d'investir dans des infrastructures à Zurich.

Déjà cinq chaires à Heilbronn l'an prochain

La plupart des autres chaires prévues seront installées sur le campus de formation de Heilbronn, au nord de Stuttgart (D). L'EPF zurichoise veut y établir un centre d'enseignement et de recherche, son deuxième à l'étranger après celui de Singapour. Cinq chaires doivent y être créées en 2024 et l'enseignement y être lancé en 2025.

Les chercheurs de l'EPFZ stationnés dans le Bade-Wurtemberg enseigneront sur place et à Zurich. Les deux sites collaboreront aussi étroitement dans la recherche. Le nouveau 'hub international' en matière de numérisation et d'IA 'bénéficiera à la fois à la Suisse, à l'Allemagne, à l'Europe et au monde entier', salue Joël Mesot. Dans ces domaines, 'la collaboration internationale est plus que jamais nécessaire.'

Grâce au fondateur de la chaîne Lidl

Le campus de Heilbronn compte déjà 7500 étudiants. Il accueille des filiales de l'Université technique de Munich et de l'institut technologique allemand Fraunhofer. Il entretient aussi des partenariats avec des universités internationales renommées, telles que celles d'Oxford (GB) et de Stanford (USA).

La Fondation Dieter Schwarz porte le nom du fondateur de la chaîne allemande de commerce de détail Lidl, âgé de 84 ans. Selon le magazine 'Forbes', le mécène est l'homme le plus riche d'Allemagne avec une fortune de 39,2 milliards de dollars.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus