L'Hôpital fribourgeois restera dans les chiffres rouges en 2019

L'Hôpital fribourgeois (HFR) continuera d'évoluer dans les chiffres rouges cette année. Le ...
L'Hôpital fribourgeois restera dans les chiffres rouges en 2019

L'Hôpital fribourgeois restera dans les chiffres rouges en 2019

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L'Hôpital fribourgeois (HFR) continuera d'évoluer dans les chiffres rouges cette année. Le budget de l'établissement table sur une perte de 17,9 millions de francs, malgré de 'solides' efforts pour réduire les coûts.

Les exercices se suivent et se ressemblent pour l'HFR, dont l'avenir suscite de vives discussions dans le canton de Fribourg. La perte annoncée mercredi pour 2019 est à comparer un budget pour 2018 prévoyant déjà un déficit de 21,3 millions de francs et à des comptes 2017 qui avaient bouclé avec une perte de 14,6 millions.

'La situation financière demeure tendue', admet le conseil d'administration de l'HFR dans un communiqué. 'Malgré de solides mesures de réduction de coûts', l’établissement hospitalier public cantonal relève ne pas être en mesure, en l'état, de présenter un budget à l'équilibre.

Le budget reflète une situation difficile, avec un déficit qui s’explique principalement par l’impact des baisses tarifaires dans le domaine stationnaire, lesquelles se dessinent depuis la fin de l’été. La hausse de l’activité ambulatoire et le gel du recrutement, pour diminuer les dépenses, ne permettront pas de couvrir les coûts.

Qualité garantie

En ce qui concerne ce dernier point, la direction de l’hôpital appliquera une politique rigoureuse, en évaluant l’opportunité de repourvoir tous les postes non directement liés au lit du patient et en décalant dans le temps les renouvellements qui s’avéreront néanmoins nécessaires.

Ces mesures ne remettent pas en question 'la qualité des prestations, ni la sécurité des patients', rassure l'HFR. L'établissement hospitalier maintiendra également ses efforts visant à diminuer la durée moyenne de séjour.

Le budget comprend des charges d’entretien et de réparation à hauteur de 15 millions de francs, indispensables pour maintenir la qualité de l’infrastructure. Il comprend encore 62 millions pour les prestations fournies sur mandat de l’Etat de Fribourg. Le conseil d'administration a approuvé le mandat de prestations correspondant.

Nouvelle gouvernance

La réorientation stratégique de l'HFR devra contribuer à équilibrer la structure des coûts. En novembre dernier, le Grand Conseil a décidé de revoir la gouvernance de l'HFR. Le conseil d'administration sera ainsi redimensionné - en passant de neuf à sept membres - et professionnalisé.

La conseillère d'Etat Anne-Claude Demierre, en charge de la santé, assurera l'intérim à la présidence de l'HFR. Après le départ fin décembre du démissionnaire Philippe Menoud, elle occupera ce poste jusqu'à la nomination au printemps d'un nouveau conseil d'administration.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus