L'UDC et les Verts se réunissent en assemblée ce samedi

Les délégués de l'UDC et des Verts se réunissent ce samedi en assemblée respectivement à Seedorf ...
L'UDC et les Verts se réunissent en assemblée ce samedi

L'UDC et les Verts se réunissent en assemblée ce samedi

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les délégués de l'UDC et des Verts se réunissent ce samedi en assemblée respectivement à Seedorf (UR) et Frauenfeld (TG). La libre circulation des personnes avec l'UE occupera les deux partis.

L'assemblée de l'UDC sera ouverte par le président sortant Albert Rösti qui abordera l'initiative UDC dite de résiliation. Le texte, sur lequel le peuple se prononcera le 17 mai, demande que la Suisse gère de manière autonome l'immigration. Son acceptation conduirait à la fin de la libre circulation des personnes.

Parmi les intervenants annoncés à la tribune figurent Céline Amaudruz (GE), Thomas Aeschi (ZG) et Marcel Dettling (SZ). Ce dernier, qui s'exprimera sur les élites et les grands patrons, est donné comme le favori pour succéder à Albert Rösti au printemps prochain.

L'UDC donnera également sa recommandation de vote sur la révision de la loi sur la chasse, elle aussi soumise au vote le 17 mai. Le texte assouplit la protection des loups et d'autres espèces, un objectif qui devrait recevoir le soutien de la base. La loi a été attaquée en référendum par les associations de protection de l'environnement et des animaux.

Protection climatique sociale

A Frauenfeld, les Verts décideront de leur recommandation de vote sur l'initiative de résiliation, un objet qu'ils devraient rejeter. Lors de la dernière session d'automne, Lisa Mazzone, devenue entretemps conseillère aux Etats, avait déclaré que ce texte nuisait à la population, aux entreprises et attisait la sous-enchère salariale.

Ils décideront aussi s'ils soutiennent l'initiative populaire de l'Union syndicale suisse (USS) pour une 13e rente AVS. La faîtière syndicale devrait lancer la récolte de signatures en mars.

Le matin, les écologistes se prononceront sur une résolution montrant comment la protection climatique peut être mise en œuvre de manière sociale. Les mesures doivent profiter à tous, autant aux ménages qu'à l'économie.

Cela implique une politique du logement et des transports sociale et une place financière durable. Des investissements doivent aussi venir des collectivités publiques. Toutes ces mesures compléteront la future loi sur le CO2. Regula Rytz, présidente également sortante, s'exprimera sur tous ces enjeux à venir.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus