L'adhésion à l'UE n'est plus un objectif prioritaire pour le PS

Les délégués du PS ont approuvé le dernier chapitre de la 'feuille de route' en matière de ...
L'adhésion à l'UE n'est plus un objectif prioritaire pour le PS

L'adhésion à l'UE n'est plus un objectif prioritaire pour le PS

Photo: Keystone

Les délégués du PS ont approuvé le dernier chapitre de la 'feuille de route' en matière de politique européenne. L'adhésion de la Suisse à l'Union européenne (UE) n'est plus un objectif prioritaire pour le parti à la rose.

Le président du parti Christian Levrat a justifié cette retenue à l'égard de l'UE aussi par le peu de sympathie que rencontre le projet d'adhésion auprès de la population. Seuls quelques pourcentages des citoyens y sont favorables, a-t-il dit.

Plusieurs sections voulaient qu'il soit explicitement écrit dans la feuille de route que l'adhésion 'est et reste' un objectif du PS. Le compromis réside donc dans une formulation qui préconise une adhésion, mais à plus long terme.

En avril dernier, les délégués avaient adopté à une très large majorité cette feuille de route des relations de la Suisse avec l'UE. Mais la thèse sur un accord multilatéral avec un 'EEE 2.0', point central du document, avait été retirée pour être soumise au congrès du parti ce week-end.

Etape intermédiaire

Dans son document, la direction du PS expliquait qu'un 'EEE 2.0' était une étape intermédiaire visant à développer et à approfondir les relations avec l'UE. Cet accord multilatéral devait permettre à la Suisse de faire davantage entendre sa voix, selon les réflexions du comité directeur.

Pour le PS, les accords bilatéraux ne constituent plus une solution satisfaisante à moyen terme. Quant à l'adhésion, elle reste un objectif à long terme de son programme, mais est jugée irréaliste compte tenu des difficultés actuelles de l'UE et du scepticisme de la population suisse à l'égard de Bruxelles.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus