L'année 2017 débute comme 2016 s'est terminée, mais en pire

L'année 2017 débute comme 2016 s'est terminée, mais en pire

Photo: Keystone

L'épidémie de grippe a continué de progresser durant la première semaine de 2017. Elle est largement répandue dans toute la Suisse.

La semaine dernière, les médecins du système de surveillance Sentinella ont rapporté 56,9 cas d'affections grippales pour 1000 consultations, indique mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur son site internet. Ils en recensaient 51,7 cas la dernière semaine de 2016.

Les 56,9 cas correspondent à une incidence de 302 consultations pour 100'000 habitants. Le seuil épidémique est de 64 pour 100'000.

Les enfants en bas âge (0 à 4 ans) étaient les plus touchés; 517 cas pour 100'000 habitants ont été dénombrés. Suivaient les jeunes entre 15 et 29 ans avec 319 consultations. Les enfants de 5 à 14 ans étaient les moins frappés, avec 145 consultations pour 100'000 habitants.

La tendance est à la hausse pour toutes les classes d'âge, sauf celle des tout petits (0 à 4 ans) qui est constante, précise l'OFSP. La tendance est également à la hausse dans toutes les régions du pays, exceptés le Tessin et les Grisons où elle suit une courbe constante.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus