L'exécutif lucernois doit élaborer une stratégie climatique

Le gouvernement lucernois doit élaborer une stratégie face à la crise climatique. Il va examiner ...
L'exécutif lucernois doit élaborer une stratégie climatique

L'exécutif lucernois doit élaborer une stratégie climatique

Photo: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

Le gouvernement lucernois doit élaborer une stratégie face à la crise climatique. Il va examiner comment réduire les émissions de CO2 et étudier les mesures à prendre pour se protéger des conséquences du changement climatique.

Le parlement s'est réuni jeudi à Lucerne en session extraordinaire consacrée au climat. Il a accepté deux postulats invitant le gouvernement à présenter une stratégie.

Le président de l'exécutif Robert Küng a souligné que le canton fait déjà ce qui est politiquement possible en matière de lutte contre le changement climatique. Si on décide d'aller plus loin, il faut que la Confédération s'implique. La responsabilité personnelle de chacun doit aussi contribuer à résoudre les problèmes.

Mesures de protection

Le parlement a accepté à l'unanimité un postulat du PDC exigeant du gouvernement un rapport sur les conséquences et les dangers du changement climatique pour le canton. Il doit aussi inclure des mesures de protection.

Les députés ont aussi adopté par 94 voix contre 14 un postulat socialiste sur les conséquences des chaleurs extrêmes et des périodes de sécheresse et les mesures à prendre en matière d'approvisionnement en eau. Seul le groupe UDC s'y est opposé.

Demande des Verts rejetée

Les Verts ont aussi demandé que l'objectif zéro émission de CO2 soit atteint en 2030 déjà. C'est une exigence de la jeunesse, a argumenté Jonas Heeb. Le parlement a rejeté cette requête par 71 voix contre 40. Les députés ont en revanche accepté par 69 voix contre 42 une motion des Vert'libéraux exigeant un rapport sur les mesures à prendre pour atteindre cet objectif en 2050.

Pour la majorité, les mesures contre le changement climatique doivent être planifiées et mises en oeuvre par étapes. Pour le PDC, le PLR et l'UDC, il faut miser sur la responsabilité individuelle, l'innovation et les incitations. Les trois partis s'opposent à des interdictions et des mesures contraignantes.

Le temps presse

Pour le PS, le changement climatique est une réalité. La Suisse est proportionnellement plus touchée que d'autres pays. Beaucoup de plantes et d'animaux ne pourront pas s'adapter à une modification climatique si rapide. Le temps presse et il faut prendre des mesures efficaces.

Les Verts sont d'avis que la législation cantonale actuelle ne permet pas d'atteindre les objectifs fixés par l'Accord de Paris sur le climat. Des mesures doivent être prises rapidement et il faut débloquer des moyens financiers pour les réaliser.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus