La Suisse a réalisé 197'368 vaccinations jusqu'à présent

Sur les 535’115 doses de vaccin de Pfizer et de Moderna livrées en Suisse, 197'368 ont été ...
La Suisse a réalisé 197'368 vaccinations jusqu'à présent

La Suisse a réalisé au moins 197'368 vaccinations

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Sur les 535’115 doses de vaccin de Pfizer et de Moderna livrées en Suisse, 197'368 ont été utilisées, indique mardi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Plus de deux habitants sur cent ont reçu une dose d'un vaccin contre le coronavirus.

Depuis les données transmises par l'OFSP vendredi, 27'585 vaccinations supplémentaires ont été notifiées, selon l'état de la situation daté de dimanche et publié mardi par l'OFSP. Le taux de doses administrées pour 100 habitants s'élève à 2,29.

Le canton de Vaud a utilisé 38% de son stock, soit 15'847 des 41'475 doses reçues, Genève 11'811 des 29'220 doses reçues (40%) et le Valais 10'210 des 35'230 doses reçues (29%). A Fribourg, ce sont 6804 des 16'740 doses livrées (36%) qui ont été utilisées, à Neuchâtel 2582 sur 12'390 doses reçues (21%) et dans le canton du Jura 2032 des 5895 doses reçues (34%) ont été administrées.

Le taux de doses administrées pour 100 habitants varie aussi entre les cantons. Du côté des Romands, le taux le plus élevé s'établit en Valais à 2,95 et le moins élevé à Neuchâtel (1,46). En Suisse alémanique, Nidwald détient le taux le plus élevé (7,47). Ce canton a utilisé 78% de son stock de vaccins, selon les chiffres de l'OFSP.

Ratio plus élevé en Suisse alémanique

Il est suivi par Appenzell Rhodes-Intérieures avec un taux de doses administrées qui s'élève à 5,69 pour 100 habitants et où 67% des doses reçues ont été utilisées. Vient ensuite Bâle-Ville, où le taux de doses administrées s'élève à 5,56 et où 46% des doses reçues ont été administrées.

'Les priorités ne sont pas les mêmes dans tous les cantons au démarrage, mais tous se rejoindront après quelques semaines', a commenté Laurent Kurth, ministre neuchâtelois de la santé et président de la Conférence latine des affaires sanitaires, à propos des disparités cantonales. 'Cela n'a pas de sens de chronométrer les cinq premières minutes d'un marathon', a-t-il ajouté lors de son passage vendredi soir dans l'émission Forum de la RTS.

Jusqu'à présent, les personnes de plus de 75 ans et celles atteintes de maladies chroniques impliquant un risque élevé d'évolution grave de la maladie sont vaccinées en priorité.

/ATS
 

Actualités suivantes