La Suisse compte 9665 nouveaux cas de coronavirus en trois jours

La Suisse compte lundi 9665 cas supplémentaires de coronavirus en trois jours, selon les chiffres ...
La Suisse compte 9665 nouveaux cas de coronavirus en trois jours

Les vaccinations ont démarré lundi dans dix cantons

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Dix cantons ont démarré lundi leur campagne de vaccination, c'est le cas de Zurich et du Jura. Les cantons latins s'inquiètent du manque de personnel pour réaliser les vaccinations et l'OFSP recense 9665 cas supplémentaires de coronavirus en 96 heures.

La Suisse compte lundi 189 décès supplémentaires et 367 malades ont été hospitalisés, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Durant les quatre derniers jours, les résultats de 63'665 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 15,18%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 46'703. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 540,25 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,89.

Depuis le début de la pandémie, 461'961 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 3'709'321 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 7271 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 18'997.

Vaccination lancée dans 10 cantons

Dix cantons ont lancé leur campagne de vaccination ce lundi. A Zurich, la demande est telle que toutes les personnes intéressées ne peuvent pas obtenir un rendez-vous. Jusqu'à présent, seules 16'000 doses du vaccin de Pfizer/Biontech sont disponibles dans le canton de Zurich, ce qui permet de vacciner 8000 personnes.

Outre le canton de Zurich, les cantons d'Uri, d'Obwald, du Tessin, des Grisons, de Saint-Gall, de Glaris, d'Appenzell-Rhodes-Extérieures et de Thurgovie devraient vacciner lundi leurs premiers habitants. Le canton du Jura a commencé lundi par la vaccination d'une cinquantaine de résidents et membres du personnel d'un EMS.

Dans le canton du Jura, la vaccination mobile devrait s'effectuer au rythme de 40 vaccinations par demi-journée. A ce jour, le Jura a reçu un millier de doses du médicament. Treize cantons ont déjà commencé à vacciner contre le coronavirus fin 2020. Berne est le dernier canton à annoncer le début des vaccinations, et ce pour le 11 janvier.

La Suisse a reçu lundi une deuxième livraison du vaccin de Pfizer/Biontech est arrivé de 126'000 doses, a annoncé la responsable de la division internationale de l'OFSP Nora Kronig à la télévision alémanique SRF. Une première livraison de 107'000 doses de vaccin était arrivée le 22 décembre.

Les cantons sollicitent l'armée

Les cantons latins ont demandé à la Confédération de bénéficier de l'appui de l'armée pour contribuer aux vaccinations, a déclaré la conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz au journal télévisé de la RTS dimanche soir. Mais la Confédération a refusé une telle demande.

Lundi, au 12h30 de la radio de la RTS, le médecin cantonal neuchâtelois, Claude-François Robert, s'est inquiété du manque de ressources pour faire fonctionner les centres de vaccination, notamment lorsque les pics de livraison surviendront. Ce dernier se demande si les cantons auront 'la capacité de répondre à ces besoins avec toutes les ressources sanitaires qui sont déjà fortement sollicitées'.

Selon M. Robert, l'aide de l'armée pourrait à nouveau être sollicitée en juin lors du 'pic de livraison crucial avant les vacances d'été', pour répondre 'aux besoins qui ne pourraient pas être remplis par les cantons' et ainsi éviter que les vaccinations ne soient retardées.

Vaccin moderna plus facile à utiliser

Le vaccin actuellement approuvé de Pfizer/Biontech contre le coronavirus représente un défi majeur pour les médecins généralistes en Suisse. Il nécessite l'administration de mille doses à la fois pour cause de réfrigération, alors que le vaccin de Moderna permet des lots plus petits.

Le vaccin actuel a besoin d'une réfrigération extrême, a indiqué Philipp Luchsinger, président des Médecins de famille et de l'enfance Suisse (MFE), à la radio alémanique SRF. Il faudrait administrer 1000 vaccins à la fois, ce qui n'est pas possible, même pour un cabinet de groupe important, selon lui.

Selon ce dernier, l'approbation du deuxième vaccin, celui de Moderna facilitera les démarches. Il s'agirait alors de lots de 100 et ce vaccin peut être conservé au réfrigérateur pendant une semaine. 'Cent vaccinations en une semaine ne posent aucun problème, même pour un petit cabinet de groupe', a poursuivi le médecin.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus