La Suisse peut mieux faire en matière de don d'organes

Le nombre de patients en attente d'un organe a encore augmenté l'année passée, alors que la ...
La Suisse peut mieux faire en matière de don d'organes

La Suisse peut mieux faire en matière de don d'organes

Photo: Keystone

Le nombre de patients en attente d'un organe a encore augmenté l'année passée, alors que la Suisse figure en queue de peloton européen en matière de donneurs. Swisstransplant tire la sonnette d'alarme.

'A la fin de l'année dernière, 1370 personnes étaient sur liste d'attente. En moyenne, deux individus sont morts par semaine faute d'avoir obtenu un organe', a indiqué mardi Pierre-Yves Maillard, président de la fondation Swisstransplant, dans un communiqué.

Pour remédier à cette situation et atteindre l'objectif de 20 donneurs post-mortem par million d'habitants d'ici 2018, l'organisation préconise de mieux renseigner les proches. Elle souhaite aussi renforcer la formation continue du personnel hospitalier dans ce domaine et améliorer la communication entre les instances concernées.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes