La Suissesse Mirjana Spoljaric Egger devient présidente du CICR

La diplomate suisse Mirjana Spoljaric Egger est devenue samedi la première femme à présider ...
La Suissesse Mirjana Spoljaric Egger devient présidente du CICR

La Suissesse Mirjana Spoljaric Egger devient présidente du CICR

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

La diplomate suisse Mirjana Spoljaric Egger est devenue samedi la première femme à présider le Comité interntional de la Croix-Rouge (CICR). Elle a succédé à Peter Maurer, qui a occupé le poste durant dix ans.

Dans un communiqué publié samedi, Mme Spoljaric Egger affirme endosser ce rôle 'avec fierté et humilité'. 'A un moment où de nouveaux conflits traînent en longueur et provoquent une tragédie aux conséquences incalculables et où les changements climatiques frappent de plein fouet les plus vulnérables, l’action humanitaire du CICR et des partenaires du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est plus nécessaire que jamais.'

A ses yeux, il n’est 'pas tolérable' que des gens fuient le conflit la peur au ventre, souffrent de la faim ou soient en butte à la violence.

Mme Spoljaric Egger était jusqu'ici sous-secrétaire générale de l'ONU, en charge de l'Europe au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Elle faisait partie des Suisses les plus élevés au sein du système onusien. Auparavant, elle avait exercé plusieurs fonctions au Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE).

Première femme

Mme Spoljaric Egger avait été élue en novembre 2021 par l'Assemblée, organe suprême de l'organisation, pour un mandat de quatre ans renouvelable. Elle est la première femme à diriger l'organisation depuis sa création il y a près de 160 ans. Le CICR a mis longtemps avant d'accueillir des femmes parmi ses collaborateurs: il a fallu environ 100 ans avant de voir la première déléguée.

La Suissesse prend la tête d'une organisation qui n'a cessé de s'étendre ces dernières années pour dépasser les 20'000 employés. Le CICR reçoit plus de deux milliards de francs par an. Mais il doit régulièrement demander davantage de fonds pour faire face aux nombreuses situations de conflit.

Confiance de Peter Maurer

Peter Maurer a écrit vendredi sur Twitter qu'il était 'pronfondément confiant' dans le fait que le CICR et le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sauront à l'avenir faire face aux crises à venir par une action humanitaire neutre.

Le président de la Confédération Ignazio Cassis a de son côté remercié le diplomate bernois pour ses 'dix ans de dévouement inlassable aux personnes touchées par la guerre et la violence'. Peter Maurer va désormais présider l'institut de Bâle pour la gouvernance, succédant au professeur Mark Pieth.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus