La Ville de Berne coupe les vivres de la Reitschule

Les heurts autour de la Reitschule à Berne dans la nuit de samedi à dimanche ne sont pas restés ...
La Ville de Berne coupe les vivres de la Reitschule

La Ville de Berne coupe les vivres de la Reitschule

Photo: Keystone

Les heurts autour de la Reitschule à Berne dans la nuit de samedi à dimanche ne sont pas restés sans conséquence. Le Conseil municipal a annoncé jeudi que les exploitants du centre alternatif devront jusqu'à nouvel avis payer le loyer et les charges du bâtiment.

La Ville de Berne prenait jusqu'à présent à sa charge le loyer de la Reitschule qui s'élevait à 320'000 francs par année. Elle assumait aussi les charges annuelles pour un montant de 60'000 francs.

La municipalité entend aussi améliorer le concept de sécurité. Elle estime que les incidents du week-end dernier ont démontré qu'il était insatisfaisant. Une autre mesure envisagée consisterait à entraver l'accès au toit du centre culturel alternatif.

L'exécutif de la capitale a été choqué du degré de violence dont ont fait preuve les casseurs masqués lors des violences du week-end. Juchés sur le toit du bâtiment, les émeutiers ont lancé des pierres et des engins pyrotechniques en direction des forces de l'ordre.

Les pompiers venus éteindre des barricades en feu ont également été la cible des projectiles. Au total, onze policiers ont été blessés lors de ces affrontements.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes