La grippe débarque en force en Suisse

La grippe s'installe en Suisse. Le seuil épidémique a été dépassé la semaine dernière pour ...
La grippe débarque en force en Suisse

La grippe débarque en force en Suisse

Photo: Keystone

La grippe s'installe en Suisse. Le seuil épidémique a été dépassé la semaine dernière pour la première fois de la saison. Elle a trois semaines d'avance par rapport aux années précédentes.

Durant la troisième semaine de décembre, le système de surveillance Sentinella a constaté une moyenne de 71 consultations dues à la grippe pour 100'000 habitants, indique l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le seuil épidémique saisonnier se situe à 64 cas pour 100'000. En 2014/15 et 2015/16, ce seuil avait été dépassé après le Nouvel An.

A part la pandémie de 2009 qui avait aussi démarré en décembre, il est rare que la grippe se déclare à une si large échelle aussi tôt, indique Daniel Koch, chef de la division des maladies transmissibles à l'OFSP. Pas question pour autant de spéculer sur la virulence de la maladie cette année.

'Cela dépend de trop de facteurs', ajoute le responsable. Il y a non seulement les conditions météo mais aussi l'immunité préalable des humains qui peut énormément varier.

Petits enfants touchés

Les enfants en bas âge sont particulièrement touchés, avec 192 consultations pour 100'00 habitants. Les jeunes adultes sont aussi largement atteints, mais dans une moindre mesure. Seule la catégorie des 30-64 ans se situe dans une tendance constante avec 49 consultations pour 100'000 habitants.

La grippe est largement répandue dans les régions des Grisons, du Tessin et de Suisse centrale. Elle est répandue dans les cantons de Bâle, Soleure, Zurich, Thurgovie et Appenzell. La Suisse romande connaît encore une propagation sporadique.

En Europe, seule la France et l'Autriche connaissent une activité grippale moyenne, alors que dans les autres pays elle est encore basse. Le virus Influenza A (H3N2) est le sous-type le plus communément détecté jusque-là, précise l'OFSP.

Vaccin en principe efficace

Comme on dispose d'encore peu d'indications à large échelle, on part de l'idée que le vaccin couvre le type de virus qui est en train de se propager, précise Daniel Koch. La mortalité liée à la grippe est très difficile à recenser. Les autorités sanitaires se basent plutôt sur des surmortalités saisonnières. Pour l'hiver, elles atteignent généralement entre 1000 et 1500 cas de plus.

Le système de déclaration Sentinella existe depuis 1986 et compte environ 200 médecins de toute la Suisse qui fournissent des données relatives notamment aux maladies qui ne sont pas soumises à déclaration obligatoire et qui revêtent une grande importance pour la santé publique. Ils répertorient non seulement les cas de grippe, mais aussi la rougeole, les oreillons ou la rubéole.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus