La justice zurichoise interdit la circoncision d'un enfant musulman

Le Tribunal cantonal de Zurich a interdit la circoncision d'un enfant de dix ans de confession ...
La justice zurichoise interdit la circoncision d'un enfant musulman

Le Tribunal cantonal de Zurich a interdit la circoncision d'un enfant de dix ans de confession musulmane. L'intervention l'effrayait, mais sa mère y tenait. Le jugement est entré en force.

Les parents peuvent décider de l'éducation religieuse de leurs enfants, à condition que le bien-être de ces derniers ne soit pas mis en danger. Or la cour a jugé que c'était le cas dans cette affaire.

Par le passé, le garçon s'est montré plusieurs fois paniqué à la vue d'aiguilles et face à des médecins. Il a même endommagé du mobilier de cabinet médical en réagissant brusquement. Un pédopsychiatre cité dans le jugement déconseillait par conséquent l'opération.

Eviter les moqueries

L'affaire dure depuis plus de deux ans. La mère voulait que la circoncision ait lieu durant l'été 2017. Elle estimait qu'attendre plus longtemps serait mauvais pour le développement de son fils et avait peur qu'il ne soit moqué par ses camarades musulmans.

La curatrice de l'enfant - qui vit dans un foyer depuis plusieurs années - était contre cette intervention étant donné les craintes de ce dernier. Les autorités de protection de l'enfant s'y opposaient également et ont réduit le droit de garde de la mère.

Pas de violation de la liberté religieuse

Cette dernière a alors porté l'affaire devant le Tribunal de district. Elle jugeait que son fils avait surmonté son angoisse des blouses blanches depuis longtemps et que la liberté de religion n'était pas respectée. Mais la cour lui a donné tort.

La mère a alors contesté ce verdict. Suite à ce nouveau désaveu en deuxième instance, elle a renoncé à saisir le Tribunal fédéral. Elle ne doit pas payer de frais de procédure, car elle perçoit l'aide sociale. On ignore sa nationalité.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus