La nouvelle plage des Eaux-Vives prête à accueillir la population

La nouvelle plage des Eaux-Vives a été inaugurée officiellement vendredi par les autorités ...
La nouvelle plage des Eaux-Vives prête à accueillir la population

La nouvelle plage des Eaux-Vives prête à accueillir les Genevois

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La nouvelle plage des Eaux-Vives a été inaugurée officiellement vendredi par les autorités genevoises avant l'ouverture au public samedi. Une fois totalement achevé, cet espace de détente et de baignade situé sur la rive gauche du lac offrira 400 mètres de plage.

'Enfin! Ce moment était attendu par beaucoup d'entre nous', a déclaré vendredi le président du Conseil d'Etat genevois Antonio Hodgers. Le ministre Vert a rappelé l'importance de créer des poches de tranquillité dans une ville frénétique.

L'impression de calme à quelques mètres seulement d'un axe routier important est saisissante. Les autorités comptent bien préserver la tranquillité du site qui aura une capacité d'accueil de 8000 personnes par jour. Un règlement interdit en particulier les enceintes audio, les grillades, les chiens, les vélos et les rollers.

L'inauguration officielle lancée par une joyeuse fanfare a rassemblé de nombreux protagonistes de ce dossier au long cours. Le projet a été initié en 2008 par l'ancien conseiller d'Etat Robert Cramer. En 2013, il avait capoté devant la justice après un recours du WWF qui s'opposait aux remblais prévus dans le lac. Le projet avait été revu pour diminuer la quantité de remblais nécessaire.

Pente douce

C'est cette version revisitée qui a été inaugurée vendredi après un peu moins de deux ans de travaux. Trois anses de galets séparées par des digues prolongent celle de sable de Baby-Plage. Les grèves plongent en pente douce dans le lac.

Elles sont bordées par une large promenade en béton et par une pelouse qui ne pourra toutefois pas être utilisée avant le 13 juillet à cause de la fraîcheur du mois de mai et de l'orage du week-end dernier. Les baigneurs pourront profiter de douches et de fontaines pour se désaltérer. L'accès à la plage est gratuit et la baignade n'est pas surveillée.

En chantier

Une quatrième anse n'est pas encore ouverte au public. Il en va de même pour une partie de la zone herbeuse et pour la roselière conçue comme un îlot de biodiversité en pleine ville. Ces accès sont bloqués pour permettre au chantier du port qui bat son plein de continuer pendant l'été.

Il faudra attendre l'été prochain pour que tout soit terminé. Il reste notamment les bâtiments sanitaires, le restaurant ainsi que les cabanes destinées aux pêcheurs professionnels à construire. Le site sera fermé dès le 29 septembre pour permettre aux ouvriers de terminer ces aménagements.

De la persévérance

Pour Robert Cramer, tout sourire en admirant la nouvelle infrastructure, 'c'est encore mieux que ce qui l'avait imaginé'. Il a fallu beaucoup d'enthousiasme pour réussir à concrétiser ce projet dont l'ensemble est devisé à 67 millions de francs, a rappelé le conseiller aux Etats. Il a souligné l'engagement des fonctionnaires qui y ont cru et la solidarité de ses anciens collègues de l'exécutif cantonal.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus