La perte de la boîte d'essieu avant gauche d'un wagon cause directe

La perte de la boîte d'essieu avant gauche du 20e wagon est la cause directe du déraillement ...
La perte de la boîte d'essieu avant gauche d'un wagon cause directe

La perte de la boîte d'essieu avant gauche d'un wagon cause directe

Photo: Keystone

La perte de la boîte d'essieu avant gauche du 20e wagon est la cause directe du déraillement de train de Daillens (VD). C'est la conclusion du rapport final du Service suisse d'enquête et de sécurité (SESE) publié lundi.

La perte de cette boîte d'essieu est le résultat d'un long processus, initié lors des travaux de maintenance de ladite boîte d'essieu en 2011. Lors de cette opération, le disque de sécurité de l'écrou cannelé qui fixe le roulement sur la fusée de l'essieu n'a pas été assuré correctement, relève le SESE.

Petit à petit, l'écrou cannelé s'est dévissé ce qui a provoqué les dégradations suivantes: les galets du roulement de la boîte d'essieu ont été sollicités dans le sens transversal. Les déplacements latéraux de l'essieu ont augmenté et des excoriations en forme de 'S' sont apparues sur sa table de roulement.

Les contrôles n'ont pas permis de déceler de manquements dans le système de qualité du traitement des essieux au sein de l'entité en charge de la maintenance du wagon incriminé, précise le rapport.

Le convoi avait déraillé à Daillens le 25 avril 2015, sans faire de blessé, mais entraînant une grosse pollution par 25 tonnes d'acide sulfurique, trois tonnes de soude caustique et des quantités marginales d'acide chlorhydrique. Le train était composé de 22 wagons dont 14 contenaient des marchandises dangereuses.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus