La présidente du PLR Petra Gössi exclut une candidature unique

La présidente du PLR Petra Gössi exclut une candidature unique à la succession du conseiller ...
La présidente du PLR Petra Gössi exclut une candidature unique

La présidente du PLR Petra Gössi exclut une candidature unique

Photo: Keystone

La présidente du PLR Petra Gössi exclut une candidature unique à la succession du conseiller fédéral Didier Burkhalter. Jusqu'à présent, le parti a toujours proposé plusieurs alternatives au Parlement, a-t-elle indiqué.

'Cette nouvelle attribution ne fera pas exception à la règle', a dit Petra Gössi dans une interview publiée mardi dans la Neue Zürcher Zeitung. Le PLR n'a pas seulement toujours proposé plusieurs alternatives au Parlement lors des élections des conseillers fédéraux, il a également réclamé des alternatives de la part des autres partis, a-t-elle souligné.

Candidature féminine demandée

Mme Gössi exige en outre des autres partis qu'ils respectent le ticket officiel. Tout comme le PLR s'en est tenu au ticket lors des précédentes vacances. Le groupe parlementaire décidera du ticket officiel le 1er septembre, a ajouté Petra Gössi en réponse aux réclamations du PS et des Vert'libéraux (PVL) pour une nouvelle conseillère fédérale PLR.

Le président du PS Christian Levrat a suggéré aux Libéraux-radicaux de nommer deux femmes dans un entretien avec la NZZ am Sonntag. Et le seul candidat en lice à la présidence des PVL Jürg Grossen a indiqué dans une interview au Blick qu'il préférerait une femme à un Tessinois au Conseil fédéral.

Il est question du choix d'un représentant ou d'une représentante du PLR, a par ailleurs assuré Mme Gössi à l'attention de l'UDC. 'Cette personne devra se battre pour nos positions libérales au Conseil fédéral, à savoir pour plus d'emplois, pour des institutions sociales financièrement sûres et pour le maintien d'accords bilatéraux.'

Dans un entretien avec le Blick, le président de l'UDC Albert Rösti avait exigé d'un chef de la diplomatie PLR qu'il se positionne contre un accord-cadre avec l'Union européenne. Interrogé sur la volonté de l'UDC de prendre le département des affaires étrangères, M. Rösti s'en est remis à la clé de répartition du Conseil fédéral.

Ignazio Cassis favori

Didier Burkhalter se retirera en automne après huit ans passés au Conseil fédéral. Les sections cantonales ont jusqu'au 11 août pour présenter leurs candidats à sa succession. La présidence du PLR tessinois a déjà proposé le sien: le conseiller national et chef du groupe parlementaire Ignazio Cassis qui fait office de favori. Le ticket officiel tessinois sera présenté le 1er août.

Du côté romand, aucune candidature n'a encore été annoncée. La conseillère nationale vaudoise Isabelle Moret et la conseillère d'Etat vaudoise Jacqueline de Quattro, ainsi que le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet, sont pressentis. Quant au PLR fribourgeois, il a déclaré mi-juin être en discussion avec le conseiller national Jacques Bourgeois pour une éventuelle candidature.

/ATS
 

Actualités suivantes