Des milliers de personnes ont défilé à Berne pour la diversité

Plusieurs milliers de personnes ont participé à la marche en étoile de la pride romande samedi ...
Des milliers de personnes ont défilé à Berne pour la diversité

Des milliers de personnes ont défilé à Berne pour la diversité

Photo: Keystone

Plusieurs milliers de personnes ont participé à la marche en étoile de la pride romande samedi à Berne en faveur d'une société plurielle. Sur la Place fédérale, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a plaidé pour le mariage pour tous.

Devant 2000 à 3000 personnes, Mme Sommaruga a déclaré que même l'Irlande catholique a arrêté de discriminer les homosexuels quant au mariage. On se demande donc ce que nous attendons encore en Suisse, a demandé la conseillère fédérale. 'Les îles Féroé? Non, elles aussi ont introduit le mariage pour tous cet été'.

De nos jours, se montrer ouvertement hostile envers des homosexuels qui se tiennent la main en ville est inacceptable, a ajouté la ministre.

Selon les organisateurs et la police, 5000 personnes étaient présentes sur la Place fédérale. Le comité d'organisation estime qu'entre 8000 et 10'000 personnes ont participé aux diverses activités proposées dans différents lieux de la ville fédérale.

Favoriser le contact

Sous le slogan 'la force de la diversité', la pride romande a débuté vendredi et se tient jusqu'à dimanche. Les organisateurs veulent profiter de la manifestation pour défendre l'idée qu'une société plurielle est aussi une société plus forte.

Pour faire passer ce message, ils invitent le public à découvrir cette diversité au travers d'activités culturelles et sportives. 'Nous voulons favoriser le contact entre les communautés et la population', a expliqué René Stamm, coprésident de la pride ouest 2017.

Marche en étoile

Clou de la manifestation, la marche en étoile qui a eu lieu samedi en fin d'après-midi et qui a remplacé le traditionnel cortège. Les participants sont partis de six endroits différents, notamment de la fosse aux ours, de la place de l'Hôtel de ville ou du quartier de la Matte, pour converger vers la Place fédérale.

Ils ont formé six branches, chacune d'une des couleurs du drapeau arc-en-ciel avec l'une des revendications des communautés LGBTI (lesbiennes, gay, bisexuels, trans et intersexes). Ainsi, le cortège arborant la couleur jaune est parti à 16h10 de la Place de la cathédrale et avait pour thème la discrimination au travail.

Une fois sur la Place fédérale, les participants ont hissé un grand drapeau aux six couleurs LGBTI au son d'un hymne composé à cette occasion pour marquer le début officiel de la manifestation. Le conseiller municipal bernois Reto Nause (PDC) s'est adressé aux participants.

Des parlementaires fédéraux ont ensuite participé à deux tables rondes, l'une sur le mariage pour tous et à la parentalité pour les couples du même sexe, l'autre sur les différentes formes de discriminations qui touchent les communautés LGBTI.

La première en 1988

La première pride romande a eu lieu à Genève en 1988. Depuis, la manifestation se tient alternativement dans des villes de Suisse occidentale. Mais à deux occasions, elle a fait une incursion en Suisse alémanique: à Berne en 2000 et à Lucerne en 2005. Zurich organise toutes les années une pride depuis 1994.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus