La situation dans l'asile reste imprévisible pour le chef du SEM

La situation dans l'asile reste 'imprévisible', malgré la diminution du nombre de demandes ...
La situation dans l'asile reste imprévisible pour le chef du SEM

La situation dans l'asile reste imprévisible pour le chef du SEM

Photo: Keystone

La situation dans l'asile reste 'imprévisible', malgré la diminution du nombre de demandes d'asile au deuxième trimestre, estime le chef du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM), Mario Gattiker. Il appelle les cantons à poursuivre leur planification d'urgence.

Le SEM a annoncé mardi que la Suisse avait enregistré d'avril à fin juin 5962 demandes d'asile, soit un bon quart de moins par rapport au premier trimestre 2016. Mais la tendance est repartie à la hausse avec l'arrivée des beaux jours.

M. Gattiker explique dans un entretien diffusé mercredi par la Neue Zuercher Zeitung qu'il ne veut pas donner le signal de fin d'alerte. Presque autant de réfugiés arrivent en Europe par la Méditerranée que l'an dernier, mais moins par la route des Balkans, en raison de l'accord entre l'Union européenne et la Turquie. 'Cela reste à voir si cet effet est durable', relève-t-il.

'A l'heure actuelle, nous sommes loin' d'un scénario d'urgence avec un afflux de réfugiés, note-t-il. Mais les préparatifs se poursuivent et la Confédération et les cantons sont aujourd'hui 'plus solidement armés' que l'an dernier.

M. Gattiker conteste l'estimation du conseiller fédéral UDC Ueli Maurer, qui a affirmé qu'il fallait s'attendre à 45'000 demandes d'asile en 2016. L'évaluation du début de l'année, qui était de 40'000 requêtes, sera 'prochainement' actualisée, selon le responsable du SEM. 'Pour le moment, nous n'avons aucune indication que le nombre va fortement évoluer vers le haut'.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes