Le Conseil national est entré dans le vif du sujet sur le budget

Après un long débat d'entrée en matière, le Conseil national est entré mercredi dans le vif ...
Le Conseil national est entré dans le vif du sujet sur le budget

Le Conseil national est entré dans le vif du sujet sur le budget

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Après un long débat d'entrée en matière, le Conseil national est entré mercredi dans le vif du sujet sur le budget 2018 de la Confédération. Il a balayé, par 134 voix contre 52, une proposition socialiste de renvoi au Conseil fédéral.

Le camp rose-vert voulait notamment que le gouvernement renonce à certaines coupes et qu'il tienne compte du renchérissement effectif et non d'estimations. Actuellement, le renchérissement est versé de toute façon, qu'il ait effectivement lieu ou non, ce qui entraîne des dépenses non justifiées.

Dans le débat général, les groupes ont martelé leurs positions habituelles. La droite a dénoncé l'augmentation constante des dépenses, notamment dans la formation. L'UDC s'en est prise aussi à l'aide au développement, qu'elle souhaite réduire.

Le camp rose-vert a au contraire mis en garde contre les conséquences néfastes qu'auraient certaines coupes budgétaires, par exemple dans le personnel de la Confédération. Si l'on supprime certains postes, on réduit forcément des prestations, ont rappelé plusieurs orateurs. 'On surestime systématiquement les dépenses et sous-estime les recettes', a critiqué Balthasar Glättli (Verts/ZH).

Les débats se poursuivent jusqu'à 12h00. Le National doit notamment examiner une avalanche de 80 propositions individuelles.

Chiffres noirs

Le budget présenté par le Conseil fédéral prévoit des recettes de 71,322 milliards de francs pour des dépenses de 71,219 milliards, soit un solde positif de 103 millions. La mouture adoptée mardi par le Conseil des Etats se solde par 70 millions de dépenses supplémentaires, 150'000 francs de recettes en plus et un excédent final, toujours positif, de 32,8 millions.

La copie présentée par la commission du National permettrait quant à elle de dégager 464 millions, mais sur un total de recettes abaissé à 70,947 milliards.

/ATS
 

Actualités suivantes