Le Conseil national fait un virage à droite

L'UDC atteint pratiquement 30% des votes au niveau national, selon la deuxième projection de ...
Le Conseil national fait un virage à droite

L'UDC atteint pratiquement 30% des votes au niveau national, selon la deuxième projection de la SSR. C'est son meilleur score. De l'autre côté de l'échiquier, le PS gagne, lui 0,2% d'électeurs à 18,9%.

Le PLR progresse de 1,2 à 16,3%. Les Verts reculent de 1,5 à 6,9%.

Parmi les perdants: le PBD (-1,3%) comptabilise 4,1% des électeurs, les Verts'libéraux 4,6% (-0,8%). Le PDC perd finalement 0,2% pour s'établir à 12,1%.

En terme de sièges, la deuxième projection confirme un glissement du Conseil national vers la droite. L'UDC devrait s'adjuger 11 sièges supplémentaires et ainsi atteindre 65 fauteuils. Il pulvériserait alors son record de 2007. Le PLR engrange 3 sièges de plus et monte à 33.

En comptant les deux élus de la Lega et celui du MCG, la droite aurait la majorité absolue à la Chambre du peuple, soit 101 députés sur 200.

Effritement au centre

Ce double gain se fait notamment au détriment de l'écologie politique. Chez les Verts, la perte de 5 sièges est confirmée par ces deuxièmes estimations. Même scénario pour les Vert'libéraux (-6).

Ce recul provoque un effritement du centre non compensé par le PBD, qui sauve les meubles pour le moment, tout comme le PDC, moins 1 siège chacun. Le PEV maintiendrait ses deux sièges.

De son côté, le PS, avec deux fauteuils en moins, limite la casse, mais ne parviendra sûrement pas non plus à compenser les pertes de son allié les Verts. Maigre consolation pour les écologistes, le parti de Bâle-Ville Basta! fait son entrée sous la Coupole, tandis que la gauche de la gauche y revient avec au moins un siège: le POP neuchâtelois, Denis de la Reussille.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus