Le Ministère public revoit l'organisation de sa task force FIFA

Au lendemain de la récusation du procureur général Michael Lauber par le Tribunal pénal fédéral ...
Le Ministère public revoit l'organisation de sa task force FIFA

Le Ministère public revoit l'organisation de sa task force FIFA

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Au lendemain de la récusation du procureur général Michael Lauber par le Tribunal pénal fédéral, le Ministère public de la Confédération annonce de premières mesures. Ainsi, les enquêtes sur la FIFA sont désormais confiées au procureur général adjoint Jacques Rayroud.

Dans un communiqué diffusé mercredi après-midi, le Ministère public de la Confédération (MPC) constate que la 'taskforce FIFA', qui était visée dans son ensemble par les deux demandes de récusation acceptées mardi, n'a pas été remise en cause par le Tribunal pénal fédéral (TPF). Seuls trois procureurs fédéraux, dont Michael Lauber, ont été écartés par les juges de Bellinzone.

Dans l'immédiat, c'est le procureur général adjoint Jacques Rayroud qui prend la direction de l'ensemble des opérations en rapport avec la Fédération internationale de football association (FIFA), précise le MPC. Michael Lauber ne participera plus aux séances qui concernent ces enquêtes.

Poursuite des enquêtes

La taskforce étudie par ailleurs l'impact des décisions du TPF sur les actes de procédure menés par l'ancien procureur Olivier Thormann, également récusé. Pour mémoire, ce dernier a quitté le MPC en novembre 2018. Enfin, la taskforce a confié à un autre procureur les procédures pénales menées par le troisième magistrat récusée par le TPF.

La taskforce FIFA est chargée des démarches opérationnelles liées aux enquêtes en cours sur le football, explique le MPC. Elle est constituée de procureurs et de leurs assistants, d'analystes financiers et de représentants de la Police fédérale (Fedpol). La grande majorité des membres de la taskforce n'étant pas touchée par les récusations, elle va pouvoir poursuivre ses activités comme prévu, conclut le MPC.

Le TPF a annoncé mardi la récusation de Michael Lauber en raison de ses rencontres clandestines avec le président de la FIFA Gianni Infantino. Les deux autres magistrats ont été également sanctionnés pour des contacts avec des personnalités de la FIFA jugés incompatibles avec les enquêtes qu'ils menaient au sein de la taskforce.

En dépit de l'enquête disciplinaire conduite par l'Autorité de surveillance du MPC, Michael Lauber est, jusqu'à plus ample informé, toujours candidat à un nouveau mandat. L'homme ne s'est pas exprimé depuis sa récusation. Sa réélection par les Chambres fédérales aurait dû intervenir ce mercredi mais elle a été repoussée à la session d'automne.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus