Les désaccords sur le budget 2018 persistent aux Chambres fédérales

Le Conseil national n'a presque rien lâché mercredi dans le budget 2018: il a maintenu quasiment ...
Les désaccords sur le budget 2018 persistent aux Chambres fédérales

Les désaccords sur le budget 2018 persistent aux Chambres fédérales

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Le Conseil national n'a presque rien lâché mercredi dans le budget 2018: il a maintenu quasiment toutes les divergences avec le Conseil des Etats, notamment sur l'argent de l'AVS. Les Chambres trancheront jeudi sur la proposition de la conférence de conciliation.

Lors de son troisième et dernier examen, la Chambre du peuple a confirmé sa position sur les 442 millions de francs économisés suite à l'échec de la réforme des retraites: verser toute la somme à l'AVS. La décision est tombée par 119 voix contre 70. Le Conseil des Etats défend une autre variante: deux tiers au fonds ferroviaire (295 millions) et un tiers à la réduction de la dette (147 millions).

Le National s'est rallié aux Etats sur deux divergences, en suivant de justesse des minorités de gauche. Sur proposition de Philipp Hadorn (PS/SO), il a ainsi accepté, par 94 voix contre 93 et 2 abstentions, d'étoffer de 564'000 francs l'enveloppe de l'Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle.

Le plénum a aussi accepté, par 94 voix contre 89, de faire un geste de 300'000 francs supplémentaires en faveur de l'aide culturelle à la Ville de Berne au titre de capitale. Samuel Bendahan (PS/VD) a finalement eu gain de cause, en insistant sur l'importance de respecter un contrat passé entre la Confédération et la ville fédérale.

Le National a en revanche maintenu les autres désaccords. Il tient ainsi à des rallonges de 25,6 millions pour la formation professionnelle supérieure et de 1,94 million pour les gardes-frontière, destiné à financer 30 nouveaux postes.

Le Conseil national s'oppose enfin aux sénateurs en tenant à couper 41 millions dans l'aide sociale aux requérants d'asile, en raison d'un recul probable de l'afflux de migrants.

Conférence de conciliation

La mouture de budget du National est dans les chiffres rouges à hauteur de 175 millions, avec des dépenses de 71,5 milliards. Celle du Conseil des Etats affiche un déficit de 41 millions, avec des dépenses de 71,36 milliards. Le Conseil national dépasse le frein à l'endettement de 32 millions, a averti le ministre des finances Ueli Maurer.

Les deux Chambres n'ayant pas réussi à accorder leurs violons après les trois navettes, une conférence de conciliation élaborera jeudi une proposition de compromis. Si celle-ci est refusée, c'est la variante la moins onéreuse qui entrera en vigueur.

/ATS
 

Actualités suivantes