Le National refuse des « coupes transversales » dans le budget

Le Conseil national a clairement refusé jeudi de tailler à la hache dans le budget 2016 de ...
Le National refuse des « coupes transversales » dans le budget

Le National refuse des

Photo: Keystone

Le Conseil national a clairement refusé jeudi de tailler à la hache dans le budget 2016 de la Confédération. Il a ainsi rejeté des propositions de 'coupes transversales' de l'UDC, mais accepté une économie de 125,2 millions de francs proposée par le PLR.

Au nom d'une minorité de la commission, Céline Amaudruz (UDC/GE) a défendu en vain une réduction de 3,1 milliards dans les dépenses ordinaires de la Confédération et des économies de 162 millions dans les charges de personnel - sur les 5,6 milliards budgétés. Ces deux propositions ont été balayées par 123 voix contre 67 et 121 voix contre 68, tous les autres partis faisant bloc contre l'UDC.

La baisse de 3,1 milliards aurait touché tous les secteurs de dépenses. 'Mais les auteurs de la proposition n'ont pas expliqué où il faudrait économiser', a critiqué Louis Schelbert (Verts/LU). Son collègue de parti Daniel Brélaz (VD) a aussi fustigé cette tentative de l'UDC de passer par le budget pour tenter d'imposer des économies.

Ces mesures entraîneraient une réduction de 600 postes équivalent plein temps, a mis en garde Alois Gmür (PDC/SZ). Albert Vitali (PLR/LU) a en revanche réussi à faire passer, par 103 voix contre 83, une économie de 125,2 millions dans les charges de biens et services et d'exploitation, qui équivaut à un retour au montant de 2014. Cette proposition a su rallier une majorité bourgeoise.

Les débats se poursuivent.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes