Le Valais doit le changer d'ici 2017

Le canton du Valais doit modifier son système électoral d'ici le printemps 2017. Après l'échec ...
Le Valais doit le changer d'ici 2017

Le Valais doit le changer d'ici 2017

Photo: Keystone

Le canton du Valais doit modifier son système électoral d'ici le printemps 2017. Après l'échec d'une réforme constitutionnelle le 14 juin, l'électorat a droit à un second essai sous la forme d'une initiative populaire.

'Chaque voix compte' propose l'introduction d'un système dit 'bi-proportionnel'. La représentativité des forces politiques serait plus conforme à la réalité, ont indiqué lundi les initiants lors d'une conférence de presse.

Concrètement, l'initiative veut diviser le canton en trois circonscriptions électorales. Lors des élections du Grand Conseil, une première répartition des voix serait effectuée en fonction de ces nouvelles circonscriptions.

Une seconde répartition distribuerait ensuite les sièges dans les districts. Au final, aucun district ne perdrait ni ne gagnerait de siège au parlement cantonal, ont précisé les initiants.

Le système proposé par l'initiative est assez proche de celui refusé en votation populaire le 14 juin dernier. La différence fondamentale réside dans le fait que la modification constitutionnelle du 14 juin instituait un quota minimal de 35 députés, sur les 130 élus du Grand Conseil, pour le Haut-Valais.

Peu d'opposition ouverte

Les initiants sont confiants. La votation est prévue le 29 novembre et jusqu'à présent, il n'y a pas eu de véritable campagne d'opposition à cette initiative. De plus, l'échec de la réforme constitutionnelle du 14 juin est imputable à l'introduction du quota pour le Haut-Valais, analysent les initiants.

La modification du système électoral fait suite à une décision du Tribunal fédéral concernant la représentativité. Actuellement, les districts font office de circonscriptions électorales en Valais. Or dans les moins peuplés d'entre eux, il faut jusqu'à 33% des voix pour obtenir un siège. Le TF estime que le quorum devrait être inférieur à 10% pour être conforme à la constitution fédérale.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes