Le bon échauffement pour les footballeurs en herbe

Un échauffement de 20 minutes consistant en sept exercices est à même de réduire de moitié ...
Le bon échauffement pour les footballeurs en herbe

Le bon échauffement pour les footballeurs en herbe

Photo: Université de Bâle/Bil Kleb

Un échauffement de 20 minutes consistant en sept exercices est à même de réduire de moitié les blessures chez les enfants footballeurs. La baisse est même de trois quarts pour les blessures graves, selon une étude internationale avec participation bâloise.

Pas moins de 243 équipes pour un total de 3895 joueurs âgés de 7 à 13 ans ont pris part à cette recherche réalisée en Suisse, en Allemagne, en République tchèque et aux Pays-Bas. Le programme d'échauffement testé, '11 + Kids', a été développé par une équipe internationale d'experts.

Le type de blessures chez les enfants footballeurs n'est pas le même que celui des jeunes ou des adultes, a indiqué jeudi l'Université de Bâle dans un communiqué. Ils subissent plus fréquemment des fractures et lésions des extrémités supérieures.

L'équipe d'Oliver Faude et Roland Rössler a effectué une analyse de la littérature disponible sur le sujet qui a servi de base à l'élaboration du programme d'échauffement. Celui-ci a ensuite été testé, certaines équipes le mettant en oeuvre avant l'entraînement tandis que d'autres continuaient à s'échauffer à leur manière, faisant office de groupe de contrôle.

Baisse de 74% des blessures graves

Résultats: en une saison, le taux de blessures chez les premières a baissé de 48%. Pour les blessures graves, la réduction était même de 74%, pour celles des membres inférieurs de 55%.

Au cours des 292'749 heures de football considérées, 374 blessures ont été enregistrées, 235 dans le groupe de contrôle et 139 chez les équipes pratiquant '11 + Kids'. L'âge moyen des petits joueurs était de 10,8 ans. Mieux cet échauffement était observé, moins il y avait de blessures, soulignent encore les auteurs.

Le programme est à exécuter une à deux fois par semaine afin de déployer ses effets sur le long terme, selon les recommandations des experts. Les six premiers exercices renforcent la mobilité et la stabilité des jambes et du tronc, le septième entraîne une technique de chute.

Des chercheurs de la Schulthess Klinik à Zurich ont également participé à ces travaux soutenus par la FIFA et publiés dans la revue Sports Medicine. Au Brésil, la variante pour adultes '11+' est d'ores et déjà utilisée et celle pour enfants a été lancée par la FIFA en été 2016.

/ATS
 

Actualités suivantes