Le candidat du PLR uranais au National se retire après un AVC

Matthias Steinegger retire sa candidature pour l'élection au Conseil national après avoir été ...
Le candidat du PLR uranais au National se retire après un AVC

Le candidat du PLR uranais au National se retire après un AVC

Photo: PD

Matthias Steinegger retire sa candidature pour l'élection au Conseil national après avoir été victime d'un AVC. Le comité directeur du PLR uranais renonce à lui trouver un remplaçant et recommande aux électeurs de voter pour un des deux autres candidats bourgeois.

Agé de 42 ans, Matthias Steinegger est hospitalisé depuis vendredi dans une clinique spécialisée située hors du canton. Il a été victime d'un accident vasculaire cérébral.

Compte tenu de son état de santé, il a décidé de retirer sa candidature pour l'élection du 20 octobre, a indiqué le PLR uranais lundi dans un communiqué. Le parti 'comprend et respecte la décision de son ancien président sachant que la santé est prioritaire'.

Rééducation

'Au vu des circonstances, il se porte bien', a indiqué à Keystone-ATS le porte-parole du parti cantonal Sven Infanger. Une fois sorti de l'hôpital, celui qui est actuellement député au parlement uranais devra se rendre dans une clinique de rééducation.

Fils du très populaire politicien uranais Franz Steinegger, Matthias Steinegger ambitionnait de récupérer pour le PLR le siège perdu à la Chambre du peuple en 2015. Jusque-là, le parti détenait l'unique mandat uranais au National de manière ininterrompue depuis 99 ans.

Trois candidats

Atteint dans sa santé, Beat Arnold (UDC) libère ce fauteuil. Son parti a désigné le député et ex-président de la section cantonale Pascal Blöchlinger pour le défendre. Le PDC mise sur le député Simon Stadler et le PS sur le maire d'Altdorf Urs Kälin. Il n'y a pas de délai de candidature ni de listes pour l'élection au National dans le canton d'Uri.

Réuni dimanche soir, le comité directeur du PLR uranais a analysé la situation. Il aurait souhaité pouvoir présenter un candidat, mais le temps manque et la campagne est entrée dans sa phase finale. Désigner un remplaçant aurait nécessité la convocation d'une assemblée extraordinaire, ce qui est irréaliste compte tenu des délais à respecter, explique le parti dans son communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus