Le canton de Neuchâtel veut économiser des dizaines de millions

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a dévoilé mardi son programme d'assainissement des finances ...
Le canton de Neuchâtel veut économiser des dizaines de millions

Le canton de Neuchâtel veut économiser des dizaines de millions

Photo: Keystone

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a dévoilé mardi son programme d'assainissement des finances. L'objectif est de parvenir à une amélioration de l'ordre de 155 millions de francs par année à l'horizon de 2020. L'exécutif propose de faire une pause dans la baisse d'impôts.

'Ce programme est un important pas vers une situation financière plus saine', a estimé le conseiller d'Etat Laurent Kurth. 'Ce plan d'assainissement des finances est nécessaire', a ajouté le grand argentier. Tous les secteurs du service public neuchâtelois sont concernés par ce paquet de mesures.

Le plan présenté par le Conseil d'Etat au complet doit contribuer à une amélioration des finances cantonales de l'ordre de 155 millions de francs par année à l'horizon de 2020 et de 175 millions de francs à plus long terme. Il intègre aussi les mesures d'économies prises dans le cadre des procédures budgétaires 2014 et 2015.

Report de la baisse fiscale

Parmi les mesures-phares prévues pour les années 2017-2019 figure une pause d'une année dans la réforme de la fiscalité des personnes physiques. Du coup, la baisse des impôts s'effectuera moins rapidement que prévu initialement. 'On mène cette réforme, mais à un rythme digeste pour les finances cantonales', a expliqué M. Kurth.

Cette baisse des impôts se serait traduite par un manque à gagner de 22 millions de francs. Cette pause doit aussi permettre de faire face à l'importante baisse des recettes attendues de la péréquation financière fédérale (RPT).

La refonte du système hospitalier doit permettre d'économiser 2,5 millions par année sur une décennie. Parmi les mesures touchant la fonction publique figurent le redimensionnement des prestations sécuritaires de la police, la réduction des effectifs, ainsi que l'uniformisation des systèmes salariaux du personnel de l'Etat.

Les communes seront aussi appelées à participer à cet effort financier par un transfert des charges. Le Conseil d'Etat prévoit par exemple le transfert de l'entretien des routes cantonales en localités et la réduction du réseau routier cantonal avec reprise éventuelle par les communes.

Le Conseil d'Etat évalue la nécessaire participation des communes à l'effort d'assainissement à environ 30 à 40 millions de francs annuels. La première étape est constituée par une partie des mesures accompagnant le budget 2016 pour 8,2 millions de francs.

Mandat du Grand Conseil

Le gouvernement neuchâtelois a répété qu'il privilégiait des mesures structurelles durables aux effets démonstratifs à court terme. Certaines des mesures exigent des modifications législatives. 'Elles ont des chances d'obtenir des majorités au Grand Conseil', a estimé le conseiller d'Etat socialiste Laurent Kurth.

Ce plan d'assainissement répond à une motion déposée par la droite du Grand Conseil. Le texte demandait au gouvernement de présenter avant la session du budget 2016 un programme d'assainissement des finances qui porte sur un montant d'environ 164 millions de francs.

Le Conseil d'Etat a rappelé que, depuis le début de la législature en 2013, il s'est attaché à consolider la situation financière de l'Etat. Son objectif est d'atteindre un équilibre structurel durable des comptes d'ici la fin de la décennie.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes