Le danger d'incendie augmente en Valais à cause de la sécheresse

La sécheresse permanente et le vent ont fait monter d'un cran le risque d'incendie de forêt ...
Le danger d'incendie augmente en Valais à cause de la sécheresse

Le danger d'incendie augmente en Valais à cause de la sécheresse

Photo: Keystone

La sécheresse permanente et le vent ont fait monter d'un cran le risque d'incendie de forêt en Valais. Le danger est fort (4 sur 5) dans les zones de basse altitude et exposées sud. Environ 3000 mètres carrés de forêt sont partis en fumée à Lens (VS) mercredi.

Au total, 75 pompiers de Lens, Crans-Montana et St-Léonard sont intervenus ainsi que deux hélicoptères d'Air-Glaciers pour combattre le feu dans les zones les plus escarpées.

Le sinistre a pu être éteint jeudi matin, a dit à l'ats un porte-parole de la police valaisanne. Les causes de l'incendie ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte.

Grande prudence

Le canton du Valais appelle la population à faire preuve d'une grande prudence, écrit-il dans un communiqué. Les feux à proximité de ou en forêt ne peuvent être allumés qu'aux endroits désignés à cet effet, tels que les emplacements pour grillades et les campings. Chaque feu doit être surveillé et éteint avant d'être abandonné.

Les bosquets le long des routes et chemins, les lisières de forêts, les haies ainsi que les herbes sèches peuvent s'enflammer rapidement par beau temps. Les prévisions météorologiques n'annoncent aucune précipitation significative pour les prochains jours. Si le danger d'incendie augmente encore, le canton pourra totalement interdire les feux.

Le danger d'incendie est également fort (4 sur 5) dans certaines vallées grisonnes. Dans le reste du Valais (hors zones en basse altitude et exposées sud), le danger est marqué (3 sur 5) comme dans les cantons de Vaud, Genève, Neuchâtel, Grisons, Bâle-Campagne et Bâle-Ville.

Tessin sur le qui-vive

La situation est particulièrement tendue au Tessin avec un danger d'incendie maximal (5 sur 5) depuis mardi à cause de la sécheresse permanente et d'un fort foehn venant du nord. Les feux en plein air y sont strictement interdits.

Les pompiers tessinois sont à pied d'oeuvre depuis la semaine passée en raison de plusieurs incendies. Une petite surface s'est embrasée mardi en fin d'après-midi au-dessus de Gordola. Le feu a été éteint entre-temps, précise jeudi à l'ats un porte-parole de la police tessinoise.

Un autre incendie s'est déclaré sur les hauteurs de Capriasca. Il est désormais sous contrôle. Les pompiers ont aussi lutté contre le feu dans la partie italienne des Centovalli.

Le week-end dernier, les abords du Lac Majeur ont été le théâtre de deux incendies. L'un dans la région de Gambarogno, l'autre dans le Val Cannobina (I), à la frontière suisse. Peu avant, les flammes ont ravagé la forêt au-dessus de Faido (TI), en Léventine.

/ATS
 

Actualités suivantes