Le dispositif sécuritaire sera adapté au programme du Saint-Père

Habitué à accueillir des hôtes de marque, le canton de Genève adaptera son dispositif sécuritaire ...
Le dispositif sécuritaire sera adapté au programme du Saint-Père

Le dispositif sécuritaire sera adapté au programme du Saint-Père

Photo: KEYSTONE/AP/GREGORIO BORGIA

Habitué à accueillir des hôtes de marque, le canton de Genève adaptera son dispositif sécuritaire au programme du pape. Les détails de la visite pontificale qui aura lieu le 21 juin n'ont pas encore été dévoilés.

'Nous collaborons avec le service fédéral de sécurité pour ce type de visite', a indiqué vendredi Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise. Ce service se charge de l'appréciation de la situation sécuritaire et donne des recommandations. La police genevoise adapte ensuite son dispositif.

Il est encore prématuré de dire si le canton devra solliciter des renforts extra-cantonaux. 'Tout dépend des intentions du Saint-Père', selon M. Brandt. Si le pape se rend uniquement au Conseil oecuménique des Eglises (COE) au Grand-Saconnex, il s'agira principalement de sécuriser le parcours.

En revanche, si une messe est organisée, il faudra mettre en place le dispositif pour les grandes manifestations avec la pose de blocs en béton et des fouilles du public, notamment. Seule certitude, la plaine de Plainpalais ne pourra pas être utilisée, car elle accueillera déjà la Fan Zone de la Coupe du monde de football.

Au niveau protocolaire, le pape François sera reçu par le nouveau président du Conseil d'Etat ainsi que par une délégation du Conseil fédéral, a précisé Florence Noël, porte-parole du Département présidentiel. Le canton, qui accueille chaque année 2800 ministres et une centaine de chefs d'Etat, a l'habitude de gérer ces visites.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus