Le fondateur du WEF Klaus Schwab ne peut pas devenir Suisse

Il n'est pas possible de décerner la citoyenneté helvétique à titre honorifique au fondateur ...
Le fondateur du WEF Klaus Schwab ne peut pas devenir Suisse

Le fondateur du WEF Klaus Schwab ne peut pas devenir Suisse

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Il n'est pas possible de décerner la citoyenneté helvétique à titre honorifique au fondateur et président du Forum économique mondial (WEF), l'Allemand Klaus Schwab, comme l'avait proposé le conseiller fédéral Ueli Maurer. La base légale fait défaut.

Le président de la Confédération en exercice suggérait que le patron du WEF obtienne la nationalité suisse via le canton des Grisons, où se tient le Forum de Davos. Or la Confédération a informé le canton qu'elle ne donnerait pas son autorisation à une naturalisation honorifique 'avec effet sur le passeport', a indiqué mardi à Keystone-ATS le département grison de la justice, confirmant une information de la Südostschweiz.

Domicilié à Genève

Klaus Schwab et sa femme sont certes citoyens d'honneur de la commune de Davos depuis 20 ans. Ils ont aussi reçu un bout de terrain symbolique d'un mètre carré, près de l'église où ils se sont mariés. Mais ils résident dans le canton de Genève. Par ailleurs, Klaus Schwab n'a pas entrepris de démarche pour devenir Suisse.

Pour ce faire, il devrait déposer une demande auprès de sa commune ou de son canton de domicile. La procédure est régie par le droit cantonal, mais le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) doit donner son accord.

Ueli Maurer avait fait part en août dernier de son intention au Conseil fédéral, avait rapporté la SonntagsZeitung. L'idée était de concrétiser ce projet lors du 50e Forum de Davos en janvier prochain. Cette proposition avait été mal accueillie, y compris dans les rangs du parti du conseiller fédéral.

/ATS