Le taux d'intérêt minimal de la LPP maintenu à 1%

Les avoirs du 2e pilier seront rémunérés au minimum à 1% en 2020. Suivant la recommandation ...
Le taux d'intérêt minimal de la LPP maintenu à 1%

Le taux d'intérêt minimal de la LPP maintenu à 1%

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les avoirs du 2e pilier seront rémunérés au minimum à 1% en 2020. Suivant la recommandation de la commission fédérale ad hoc, le Conseil fédéral a maintenu mercredi le taux d'intérêt minimal dans la prévoyance professionnelle obligatoire au niveau actuel.

Le rendement des obligations de la Confédération ainsi que celui des actions, des obligations et de l’immobilier permettent de fixer ce taux minimal. Pour le reste, les instituts de prévoyance sont libres d'accorder une couverture ou non et de fixer une autre rémunération.

Lors de la consultation des partenaires sociaux et de la commission fédérale de la prévoyance professionnelle, la majorité s'est prononcée en faveur de 1%. L’évolution favorable des marchés financiers depuis le début de l'année et la faiblesse persistante de l’intérêt minimal crédité ont conforté cette décision.

Bons rendements

Le rendement des obligations de la Confédération est faible. A fin 2018, le taux d’intérêt des obligations à dix ans était de -0,15% et il est tombé à -0,70% à fin septembre 2019. La performance des actions est positive, après une évolution défavorable en 2018.

L'indice Swiss Performance Index a perdu 8,6% l'an dernier, mais il était remonté de 24,4% à fin septembre. Les obligations et l’immobilier ont aussi enregistré de bons rendements. Il n'est pas non plus nécessaire de l'augmenter vu la faiblesse des taux d’intérêt sur le marché des capitaux, estime le Conseil fédéral.

Pour l'Union syndicale suisse, le taux d'intérêt minimal est trop bas. Dans une prise de position, l'organisation salue le fait que le Conseil fédéral n'ait pas suivi les assurances et les organisations patronales qui auraient voulu faire baisser le taux en dessous de 1%. Mais elle redoute une aggravation du problème des rentes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus