Légère baisse du taux d'aide sociale dans la 2e année de pandémie

L'impact de la pandémie de coronavirus est resté faible sur l'aide sociale l'an dernier. Le ...
Légère baisse du taux d'aide sociale dans la 2e année de pandémie

Légère baisse du taux d'aide sociale dans la 2e année de pandémie

Photo: KEYSTONE/CHRISTOF SCHUERPF

L'impact de la pandémie de coronavirus est resté faible sur l'aide sociale l'an dernier. Le taux d'aide sociale a baissé de 0,1 point de pourcentage, à 3,1%, indique mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Cette baisse est principalement due à un net recul du nombre de nouveaux bénéficiaires. En 2021, 265'100 personnes ont reçu au moins une prestation de l'aide sociale économique. C'est 6900 de moins (2,5%) qu'une année plus tôt.

'Il convient de replacer cette évolution dans son contexte: en 2021, le marché du travail a retrouvé sa vigueur et les mesures adoptées pour atténuer les répercussions de la pandémie déployaient encore leur effet', souligne l'OFS. D'autant plus que depuis la mi-2021, la situation de l'emploi s'était améliorée à tel point que le taux de chômage avait retrouvé son niveau d'avant la pandémie.

Les groupes de personnes les plus à risque de devoir recourir à l'aide sociale n'ont quant à eux pas changé. Il s'agit des enfants et des adolescents de 0 à 17 ans, des personnes de nationalité étrangère, des personnes divorcées ainsi que des personnes sans formation postobligatoire.

Surprises dans l'asile

Le nombre des bénéficiaires de l'aide sociale dans le domaine de l'asile a lui aussi diminué en 2021 et affiche une baisse de 12,3% pour atteindre 30'300 personnes. La tendance est surprenante, car le nombre de demandes d'asile (14'900) a pour sa part augmenté de 35,2% par rapport à 2020.

'Ce recul pourrait s'expliquer par le fait que les demandes d'asile ont surtout augmenté durant le deuxième semestre de l'année', pointe l'OFS. En effet, pour des raisons administratives, les demandeurs d'asile apparaissent dans la statistique de l'aide sociale environ quatre mois et demi après leur arrivée.

Enfin, le taux d'aide sociale parmi les réfugiés a légèrement baissé, passant de 84,2% en 2020 à 82,1% en 2021.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus