Les Verts et les Vert'libéraux cartonnent au National

La poussée verte au Conseil national se confirme. Les deux partis écolos gagneraient des sièges ...
Les Verts et les Vert'libéraux cartonnent au National

Les Verts et les Vert'libéraux cartonnent au National

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Les partis écologistes ont fait une poussée spectaculaire au Conseil national. Les Verts devraient s'adjuger au moins 17 sièges supplémentaires. Le PS et l'UDC font pour l'instant la grimace. Et le PBD s'effondre.

Les Verts (28 élus), le PS (39) et la gauche de la gauche (2) totalisent 69 sièges, contre 55 en 2015. Mais le PS voit sa députation amputée de quatre membres, atteignant son plus bas depuis 1919. Autre grand vainqueur de ce dimanche: les Vert'libéraux qui décrochent neuf mandats supplémentaires (16).

Les autres partis gouvernementaux sont tous en perte de vitesse. L'UDC perd douze sièges. Les conservateurs resteront toutefois le plus grand parti au National, avec 53 députés, moins qu'en 2011. Le PLR recule de quatre mandats à 29. UDC, PLR, Lega et MCG perdent leur majorité absolue de 101 élus.

Le PDC devra faire avec trois élus en moins (25). Et le PBD prend une claque et ne sera représenté plus que trois élus dont son président Martin Landolt à Glaris.

Près de 21% pour les écologistes

Selon les projections de la SSR, les deux partis écologistes cumulent 20,9% des électeurs, 13% pour les Verts et 7,9% pour le PVL. Ils n'ont jamais obtenu d'aussi bons résultats. Le PDC atteint 11,4% des voix et devient le cinquième parti derrière les Verts.

Avec 25,8%, l'UDC reste le premier parti de Suisse en dépit d'une chute magistrale de 3,8 points. Il est suivi du PS avec 16,6% des électeurs et du PLR avec 15,3%.

Coup de théâtre

A la faveur d'un coup de théâtre à Fribourg, les Verts piquent le siège à l'UDC sortant Jean-François Rime et non à la sortante PS Ursula Schneider Schüttel. Les villes ont fait la différence.

L'UDC subit également une cuisante défaite à Neuchâtel. Yvan Perrin n'a pas réussi à conserver le siège du parti. Le PS, les Verts et le popiste Denis de la Reussille obtiennent ainsi un siège chacun; le quatrième revient au PLR.

Exit le MCG

A Genève, la députation est complètement chamboulée. Les Verts y décrochent deux mandats supplémentaires pour en totaliser trois. Les Vert'lib et Ensemble à Gauche font leur entrée avec un siège chacun.

Ces nouveaux venus volent un siège au PS et au PLR. Et le MCG Roger Golay quittera Berne après deux législatures. Les deux sortants UDC Céline Amaudruz et Yves Nidegger sont réélus, alors que le PDC sauve son unique siège.

Le Vert valaisan Christophe Clivaz brûle la politesse au PDC en lui subtilisant son siège dans le Haut-Valais. Les démocrates-chrétiens ne seront plus que trois à Berne. PS, PLR et UDC conservent leurs acquis en envoyant respectivement les sortants Mathias Reynard, Philippe Nantermod, Jean-Luc Addor et Franz Ruppen.

Vaud: carton vert

Dans le canton de Vaud, Adèle Thorens et de Daniel Brélaz seront épaulés par deux nouveaux venus. Isabelle Chevalley sera également accompagnée d'un second Vert'libéral.

En revanche, l'UDC perd l'un de ses quatre fauteuils. Le PLR et le PS conservent leurs cinq sièges. Claude Béglé, unique représentant du PDC vaudois, ne reviendra pas à Berne.

Dans le canton de Zurich, les Vert'libéraux doublent leur députation en passant à six sièges. Cette poussée s'est faite aux dépens de l'UDC qui perd deux sièges et du PBD, éjecté du National. Les Verts gagnent trois mandats (5) ravis au PS qui n'en garde plus que sept (-2). Et le PLR perd une figure de marque avec Hans-Ulrich Bigler, directeur de l'usam.

Dans le canton de Berne, le PS et l'UDC égarent chacun deux sièges. Le Jurassien bernois Manfred Bühler s'est pris notamment une veste, tout comme Adrian Wüthrich, président de Travail.Suisse. Les sièges profitent aux Verts (+2), aux Vert'libéraux (+1) et à l'UDF (+1). En Argovie, UDC, PLR et PBD perdent chacun un siège au bénéfice du PS (+1) et du groupe PDC (+2).

Tabac aussi Outre-Sarine

Dans les Grisons, Madgalena Martullo-Blocher (UDC) est réélue haut la main, alors qu'Heinz Brand doit lâcher son fauteuil. C'est le PS qui le récupère.

Les deux partis écologistes font également un tabac à Bâle-Ville, Lucerne, St-Gall, Soleure, en Thurgovie et à Zoug. Le PVL s'est surtout illustré Outre-Sarine. Au Tessin, la Lega cède un siège aux Verts.

/ATS