Les arrivées en octobre quasiment stables par rapport à septembre

Les demandes d'asile n'ont que très légèrement augmenté de septembre à octobre. Le Secrétariat ...
Les arrivées en octobre quasiment stables par rapport à septembre

Les arrivées en octobre quasiment stables par rapport à septembre

Photo: Keystone

Les demandes d'asile n'ont que très légèrement augmenté de septembre à octobre. Le Secrétariat d'Etat aux migrations en a recensé 4750, soit 206 de plus. Depuis janvier, la Suisse a enregistré près de 29'000 demandes, soit l'estimation initiale du SEM pour tout 2015.

Si l'augmentation de septembre à octobre reste très modeste (4%), elle est en revanche bien réelle depuis le début de l'année. Par rapport aux dix premiers mois de 2014, le nombre de requérants d'asile en Suisse a augmenté de 41% cette année.

La situation étant très volatile, les arrivées peuvent évoluer du tout au tout de semaine en semaine. Le SEM a ainsi informé les cantons que 2350 arrivées avaient été décomptées rien que sur la première semaine de novembre. Cela représente environ 1000 de plus que durant la dernière d'octobre, selon des informations de presse confirmées à l'ats.

Compte tenu de cette forte variabilité, le SEM se refuse désormais à formuler des prévisions fiables sur l'ensemble de l'année. Les capacités d'hébergement ont cependant été augmentées, les faisant passer de 2300 ce printemps à 4300 ces prochains jours.

Surtout des Afghans

Pour les chiffres d'octobre, les Erythréens ont cédé la place de premier pays de provenance aux Afghans, indique vendredi le SEM dans sa statistique mensuelle. Le nombre de ressortissants d'Afrique de l'Est a chuté de 57% à 599. Cette baisse est sans doute due aux conditions difficiles pour traverser la Méditerranée. Un recul est aussi constaté pour les Syriens qui ont déposé 621 demandes, soit 292 de moins qu'en septembre.

En revanche, les Afghans sont en forte augmentation, avec 1533 requêtes, soit 875 de plus qu'en septembre. Une hausse de plus de 100 demandes a par ailleurs été enregistrée concernant l'Irak (519 demandes, +170) et le Sri Lanka (212 demandes, +105).

La forte progression du nombre d'Afghans s'explique principalement par l'instabilité persistante constatée dans ce pays et par la situation tendue qui règne dans d'importants pays de premier asile et de transit, écrit le SEM.

Afflux modeste en Suisse

Par ailleurs, la route migratoire par la Turquie, la Grèce et les Balkans a nettement gagné en importance en 2015, devenant ainsi le principal itinéraire des personnes cherchant asile en Europe. Depuis le début de l'année, plus de 600'000 migrants ont débarqué en Grèce en provenance de la Turquie.

La Suisse ne figure toujours pas parmi les pays de destination privilégiés des personnes empruntant cette route. A l'échelle européenne, l'augmentation du nombre de demandes d'asile sur le territoire helvétique reste modérée. L'Autriche, par exemple, a enregistré 10'632 nouvelles demandes d'asile au mois d'octobre, la Norvège 8666 et la Suède 39'181, relève le SEM.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus