Les cantons pourraient capturer ou tuer des groupes de castors

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) durcit le ton face aux castors. Avec son accord ...
Les cantons pourraient capturer ou tuer des groupes de castors

Les cantons pourraient capturer ou tuer des groupes de castors

Photo: Keystone

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) durcit le ton face aux castors. Avec son accord, un canton pourrait capturer ou tuer l'ensemble des castors peuplant un cours d'eau en cas de mise en danger grave d'infrastructures d'intérêt public.

Le castor occasionne par exemple des dégâts aux cultures de betteraves sucrières et de maïs et abat des arbres exploitables, a indiqué l'OFEV dans un communiqué jeudi. Il peut aussi inonder des surfaces entières en construisant des barrages.

Il existe plusieurs mesures de prévention pour régler ces cas. Actuellement, une autorisation cantonale suffit aux mesures portant sur les barrages et les terriers (manipulation, élimination et destruction). En revanche, l'OFEV est toujours compétent pour décider de la capture ou du tir de castors.

Le plan révisé, soumis à consultation jusqu'au 3 septembre, comporte une nouveauté. Un canton pourrait désormais décider de capturer ou de tuer par arme à feu, avec l'accord de l'OFEV, l'ensemble des castors peuplant un tronçon de cours d'eau en cas de mise en danger grave d'infrastructures d'intérêt public.

Les castors étendent leur territoire

La population de castors en Suisse est estimée à environ 2800 individus, alors qu'il y a dix ans elle n'en comptait que 1600. En construisant des barrages, des canaux et des terriers et en abattant des arbres, le castor façonne son habitat comme aucun autre animal.

La plupart des castors vivent sur les rives des grands lacs et cours d'eau du Plateau, mais ils colonisent de plus en plus les petits cours d'eau latéraux. Ces animaux privilégient les eaux à petit débit et les eaux stagnantes dont les rives peuvent être creusées et qui se situent en dessous de 700 m d'altitude.

De grandes populations de castors se sont établies dans les bassins versants du Rhin et du Rhône et sont connectées avec celles des pays voisins. L'aire de répartition du castor va continuer de s'étendre ces prochaines années.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus