Les chanoines scrutent le ciel depuis deux siècles au St-Bernard

Les chanoines de l'hospice du col du Grand St-Bernard scrutent les conditions météorologiques ...
Les chanoines scrutent le ciel depuis deux siècles au St-Bernard

Les chanoines scrutent le ciel depuis deux siècles au St-Bernard

Photo: Keystone

Les chanoines de l'hospice du col du Grand St-Bernard scrutent les conditions météorologiques depuis deux siècles. Ces relevés quotidiens comptent parmi les plus anciens au monde.

Depuis le 14 septembre 1817, les chanoines, présents en permanence à l'hospice, procèdent à des relevés. L'organisation météorologique mondiale (OMM) vient de lui décerner le label de 'station d'observation centenaire', communique-t-elle. Une plaque commémorative a été installée sur place.

Dans le monde une septantaine de lieux d'observation ont été labellisé 'centenaire' par l'OMM. L'organisation a lancé ce programme de certification pour encourager les gouvernements à maintenir les financements de ces sites d'observation.

Une cinquantaine d'entre eux se situent en Europe. Fondé en 1080, l'Hospice du Grand St-Bernard, sis à 2473 mètres d'altitude, fait partie des plus anciennes stations météo du monde.

Seules celles de Stockholm (1756), en Suède, de Kremsmünster (1762), en Autriche, et de Hohenpeissenberg (1781), en Allemagne, relèvent des données météorologiques depuis plus longtemps. En Suisse, la station du Säntis (1882) est également certifiée 'centenaire' par l'OMM.

Froid, neige et vent

Ces relevés ont permis de constater une lente augmentation de la température moyenne, de 0,8 degré par siècle, indique à l'ats Stephan Bader, du département climat de Météosuisse. Depuis 1818, la température moyenne à l'hospice du Grand St-Bernard a ainsi augmenté de 1,6 degré. Aujourd'hui à cette altitude de 2473 m, elle se situe à -0,6 degré.

Les températures les plus extrêmes ont été relevées au cours du dernier demi-siècle. La plus basse, - 28,6 degrés, a été enregistrée le 6 mars 1971, et la plus élevée, 21,6 degrés, le 19 août 2012, indique Météosuisse.

Les chutes de neige sont importantes. Depuis 2006, la hauteur de neige moyenne mesurée annuellement par Météosuisse est de 11 mètres. L'hiver 2011/2012 détient le record avec 13,95 mètres, celui de 2006/2007 a été le moins enneigé avec 7,2 mètres.

Les chanoines fournissent des données complémentaires. L'hiver le moins enneigé a été celui de 1868 avec moins de 5 mètres, selon le diacre de l'hospice Frédéric Gaillard qui s'exprime dans Le Nouvelliste. Les hivers les moins neigeux sont ceux de 1862 à 1874. Aucun d'entre eux n'a dépassé les 10 mètres. Quant au record, il date de 1885 avec 26 mètres de neige.

De record, le col du Grand St-Bernard détient surtout celui du vent le plus tempétueux de Suisse. Le 27 février 1990, l'ouragan Viviane s'y était déchaîné avec des rafales mesurées à 268 km/h, record de Suisse.

Les installations du Grand St-Bernard ont été automatisées en 1981 et font partie du réseau de 160 stations de Météosuisse. Les instruments ont été placés aux endroits où les mesures étaient relevées par le passé pour permettre les comparaisons.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus