Les conseillers d'Etat sortants sont en tête

Les deux sortants Reto Wyss (Centre) et Fabian Peter (PLR) sont en tête dimanche dans la course ...
Les conseillers d'Etat sortants sont en tête

Lucerne élit à nouveau une femme au gouvernement cantonal

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Les électeurs du canton de Lucerne ont élu dimanche une femme au Conseil d'Etat, après huit ans de gouvernement exclusivement masculin. Ils ont en outre confirmé les deux sortants.

Trois des cinq sièges ont été pourvus lors de ce premier tour. Le meilleur résultat a été obtenu par le directeur des travaux publics, de l'environnement et de l'économie Fabian Peter (PLR) avec 59'586 voix, suivi par le directeur des finances Reto Wyss (Centre) (58'408 voix).

Michaela Tschuor, qui défendait le siège vacant de Guido Graf pour le Centre, s'est classée avec 58'008 voix à seulement 400 voix de son collègue de parti. S'exprimant à l'issue du scrutin, elle a estimé avoir pu profiter d'une base électorale solide ainsi que des voix des femmes.

L'UDC n'a en revanche pas repris à ce stade son unique siège au gouvernement, laissé vacant par la démission de Paul Winiker. Avec 50'225 voix, son candidat Armin Hartmann est resté en dessous de la majorité absolue de 54'418. Mais le candidat de la droite dure est en bonne position pour le second tour du 14 mai.

Huit ans sans femme

L'élection de la candidate du Centre Michaela Tschuor met fin à une période de huit ans pendant laquelle le gouvernement n'était composé que d'hommes, et tous de droite. La dernière conseillère d'Etat lucernoise était Yvonne Schärli (PS), qui avait démissionné en 2015.

En 2015 et 2019, les partis de gauche n'ont pas réussi à défendre ou à reconquérir le siège de leur mouvance. Le PS pourrait cette fois y parvenir au second tour: avec 39'442 voix, sa candidate Ylfete Fanaj est certes restée nettement en dessous de la majorité absolue, mais elle s'est placée nettement devant Claudia Huser (PVL/28'805 voix) et Christa Wenger (Verts/28'109 voix).

Lucerne 'prête pour un siège socialiste'

Après huit ans de gouvernement bourgeois masculin, Lucerne est prête pour une représentation du PS, a estimé Mme Fanaj. Mme Huser s'est également montrée combative, se disant motivée pour le second tour. Christa Wenger s'est montrée plus retenue, déclarant qu'elle avait ressenti des réserves à la campagne vis-à-vis d'une politique défendant l'environnement.

Dans ces conditions, une autre femme devrait être élue au gouvernement au second tour. Le siège de l'indépendant Marcel Schwerzmann, qui ne s'est pas représenté, sera libre.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus