Les couples romands et de Suisse orientale font plus l'amour

La vie sexuelle n'est pas la source d'épanouissement majeure des couples en Suisse, même si ...
Les couples romands et de Suisse orientale font plus l'amour

Les couples romands et de Suisse orientale font plus l'amour

Photo: Keystone

La vie sexuelle n'est pas la source d'épanouissement majeure des couples en Suisse, même si presque deux tiers d'entre eux déclarent en être satisfaits (38%) ou très satisfaits (33%). Ce sont les couples romands et de Suisse orientale qui font l'amour le plus souvent.

La satisfaction des hommes et femmes en couple est bien plus importante dans d'autres domaines que la sexualité: 91% des couples interrogés par l'agence de rencontres en ligne Parship.ch assurent qu'ils sont 'très satisfaits' ou 'satisfaits' au niveau de leur vie de famille. De même, ils sont 87% à l'affirmer à propos des buts communs poursuivis.

L'enquête publiée jeudi a aussi déterminé que l'importance d'une vie sexuelle intense variait selon les régions. En Suisse romande et orientale, 56% des hommes et femmes en couple font l'amour au moins une fois par semaine. C'est nettement plus qu'à Berne ou en Suisse centrale (50%), à Zurich (49%), sur le Plateau (47%), à Bâle ou au nord-ouest du pays (42%). La moyenne suisse est de 51%.

Différences de plaisir

Les couples de Suisse orientale sont légèrement en tête en ce qui concerne la satisfaction en matière de sexe: 66% ont indiqué 'avoir une vie sexuelle épanouie'. A Berne, le taux atteint 65%. En Suisse romande et sur le Plateau, les couples sondés sur Internet sont 63% à l'affirmer, et 62% dans l'agglomération de Zurich. Ce dernier chiffre correspond aussi à la moyenne suisse.

Les couples dans le nord-ouest de la Suisse ferment la marche en matière de satisfaction de leur vie sexuelle: seules 56% des personnes interrogées à Bâle et dans les autres cantons du nord-ouest du déclarent avoir une vie sexuelle épanouie.

Six ans, puis la chute

Les choses se gâtent à partir de la 6e année de relation, note également l'enquête. Pendant les cinq premières années, environ 79% des couples sont satisfaits de leur vie sexuelle. Ils ne sont plus que 70% à partir de la cinquième année.

Dès lors, plaisir et désir décroissent rapidement: ils chutent de 82% à 65%. Logiquement, la fréquence des relations sexuelles diminue également: dans la plupart des couples, elle passe de deux à trois fois par semaine à deux à quatre fois par mois. La part de ceux qui disent aimer les relations sexuelles avec leur partenaire, mais en ont rarement envie monte dans le même temps de 38% à 45%.

1500 personnes sondées

La baisse de satisfaction en matière de vie sexuelle ne signifie pas que c'est aussi le cas quant à la relation dans son ensemble, souligne toutefois Parship.ch dans son communiqué. Au contraire, 59% des personnes interrogées vivant en couple indiquent que leur relation s'est globalement améliorée au fil du temps, et 19% la décrivent comme 'inchangée'.

Cette enquête a été réalisée du 13 au 21 juin, sous mandat de Parship.ch, par l'institut d'étude de marché et d'opinion marketagent.com. Elle a été menée auprès de 1500 personnes âgées de 18 à 69 ans et résidant en Suisse romande ou alémanique.

/ATS
 

Articles les plus lus