Le nombre de places créées dans les crèches reste stable

Le nombre de nouvelles places d'accueil de jour créées en 2015 devrait rester proche de celui ...
Le nombre de places créées dans les crèches reste stable

Le nombre de places créées dans les crèches reste stable

Photo: Keystone

Le nombre de nouvelles places d'accueil de jour créées en 2015 devrait rester proche de celui de 2014, avec 2184 places. La tendance est identique pour les structures d'accueil parascolaire, selon l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Pour l'heure, le nombre de créations de nouvelles places d'accueil de jour est passé de 2184 en 2014, à 1282 en 2015. Ces chiffres ne sont toutefois pas définitifs. Une fois les soutiens de la Confédération définitivement alloués pour l'année 2015, les chiffres entre les deux années devraient être assez proches, a assuré l'OFAS à l'ats.

Au total, 334 nouvelles demandes d'aide financière ont été enregistrées par la Confédération entre février 2015 et janvier 2016, indique mercredi dans un rapport l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Plus des deux tiers émanent d'organismes privés.

Pour mémoire, la Confédération encourage depuis 2003 la création de crèches et autres structures d'accueil, via la loi fédérale sur les aides financières à l’accueil extra-familial. Ce programme d'impulsion devait se terminer en 2011. Il a depuis été prolongé de huit années.

En treize ans, la Confédération a soutenu au total la création de 50'600 places d'accueil. Plus d'un tiers d'entre elles ont été créées en Suisse romande. 'Comparativement à leur population, les cantons de Bâle-Ville, Neuchâtel, Zurich, Vaud et Zoug ont plus profité des aides financières', remarque l'OFAS. Les demandes approuvées représentent un montant total de 328 millions de francs.

Pas complet

Le taux d'occupation de ces structures d'accueil varie considérablement. En 2015, en moyenne 77% des places en crèches étaient occupées au sein de structures nouvellement créées. Le taux est de 73% pour les nouvelles structures d’accueil parascolaire.

Environ la moitié des crèches déclarent ne pas pouvoir répondre favorablement à toutes les demandes. Les principales raisons sont liées à l'âge des enfants et aux plages offertes qui sont inadéquates.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus