Les débris du Tiger abîmé à Obwald sont récupérés

Les débris du Tiger-F5, qui s'est écrasé mercredi matin dans le canton d'Obwald, ont été récupérés ...
Les débris du Tiger abîmé à Obwald sont récupérés

Les débris du Tiger abîmé à Obwald sont récupérés

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Les débris du Tiger-F5, qui s'est écrasé mercredi matin dans le canton d'Obwald, ont été récupérés et transportés, notamment par hélicoptère, jusqu'à la base de Buochs NW samedi. En raison du danger d'avalanche, l'opération a dû commencer à l'aube.

L'épave a d'abord dû être découpée en trois parties. Ceux-ci ont été amenés à Buochs en hélicoptère et en camion. Un Superpuma a fait le premier vol vers 10h30 sur le Stöckalp, au-dessus de Melchsee-Frutt OW. Au total, trois vols en hélicoptère ont été nécessaires, a déclaré à Keystone-ATS le porte-parole de l'armée, Daniel Reist.

Les parties avant et arrière ont été transportées du lieu de l'accident jusqu'à la station inférieure du téléphérique, où elles ont été chargées sur des camions qui les ont conduites à l'aérodrome de Buochs. Le fuselage, quant à lui, a été acheminé directement de Melchsee-Frutt à Buochs ​​par un hélicoptère Kamov. Cet appareil de la compagnie Heliswiss peut soulever des poids allant jusqu'à cinq tonnes.

Sur place se trouvaient des assistants de vol de l'armée suisse, des membres du personnel d'Heliswiss et des représentants de la police militaire, a précisé M. Reist. Les travaux préparatoires tels que le découpage de l'épave et le pompage du kérosène avaient déjà été effectués vendredi. En raison du danger d'avalanche dans la zone de l'accident, les travaux ont dû commencer tôt samedi, afin d'être terminés avant 14h00.

Le F-5 Tiger des Forces aériennes s'est écrasé mercredi matin dans la région de Melchsee-Frutt au-dessus d'une zone inhabitée. Le pilote a pu se sauver avec le siège éjectable et n'a pas été blessé. La cause de l'accident n'est toujours pas claire. Un juge d'instruction militaire a commencé ses travaux. Les Tiger ont repris leurs vols vendredi, suspendus suite à l'accident.

/ATS
 

Actualités suivantes