Les travaux d'extinction des feux de forêt prendront du temps

Les pompiers ont poursuivi jeudi leur combat contre les incendies de forêt en cours dans les ...
Les travaux d'extinction des feux de forêt prendront du temps

Les travaux d'extinction des feux de forêt prendront du temps

Photo: Keystone

Les pompiers ont poursuivi jeudi leur combat contre les incendies de forêt en cours dans les Grisons et au Tessin. Les trois sinistres sont sous contrôle, mais leur extinction complète prendra du temps. Le conseiller fédéral Guy Parmelin s'est rendu sur place.

Arrivé vers midi en hélicoptère à Soazza (GR), où se trouve le poste de commandement des forces d'intervention, le ministre de la défense est venu assurer une nouvelle fois les autorités grisonnes et tessinoises du soutien de l'armée. Au total, sept hélicoptères SuperPuma sont engagés dans les trois régions touchées: le val Mesolcina (GR), le val Calanca (GR) et la Léventine (TI).

Guy Parmelin a ensuite survolé la forêt protectrice en feu entre Soazza et Mesocco (GR) en compagnie du président du gouvernement grison Christian Rathgeb. Il est reparti après une visite de deux heures.

Pas davantage d'aide souhaitée

Christian Rathgeb a souligné que le canton ne demanderait pas d'aide supplémentaire de l'armée. Dès que les incendies seront éteints depuis les airs, le canton y affectera un détachement de la protection civile. Ces hommes veilleront à ce que les incendies ne redémarrent pas en luttant au sol contre les foyers de braise.

Eteindre complètement l'incendie va prendre du temps, confie à l'ats une porte-parole de la police grisonne. Une fois que les hélicoptères bombardiers d'eau auront terminé leur travail, toute la zone sera passée au peigne fin.

Actuellement, environ 80 pompiers sont engagés sur les deux incendies qui touchent les deux vallées grisonnes italophones, a indiqué la police cantonale. Equipés de sauts d'eau géants, les SuperPumas de l'armée y relaient les hélicoptères des compagnies privées.

132 hectares ravagés aux Grisons

Les feux de forêt ont d'ores et déjà ravagé plus de 132 hectares de forêt protectrice dans les Grisons, dont 100 hectares dans le val Mesolcina et une douzaine d'hectares à Braggio, dans le val Calanca, vallée latérale du val Mesolcina.

Les vents ont faibli depuis la nuit de mercredi à jeudi, améliorant la conjoncture. La semi-autoroute A13 et la route cantonales ont été fermées puis rouvertes à plusieurs reprises en raison du risque de chutes de pierres.

L'accès à une maison est bouclé depuis jeudi à Mesocco (GR) pour les mêmes raisons. Depuis mardi soir, quatre habitants de deux maisons avaient déjà dû quitter leur logement, les flammes s'étant dangereusement approchées des bâtiments.

A Braggio, dans le val Calanca, les flammes s'étaient approchées à 50 mètres du village durant la nuit de mercredi à jeudi. Aucune évacuation n'a toutefois été nécessaire. Aucun bâtiment n'a été endommagé.

Proche de l'extinction au Tessin

Si les causes des incendies ne sont pas encore élucidées aux Grisons, au-delà de la sécheresse qui y règne depuis un mois, l'origine du feu de forêt survenu en Léventine (TI) est connue depuis mercredi. Quatre adolescents en randonnée avaient déclenché les flammes par inadvertance au-dessus de Chironico (TI), après avoir allumé un feu en plein air.

Ce sinistre est resté sous contrôle jeudi, selon les autorités tessinoises. Quelques foyers sont encore actifs, indique la police cantonale à l'ats. Une trentaine d'hommes et deux hélicoptères doivent terminer les opérations d'extinction dès vendredi matin.

Entretemps, des restrictions de faire du feu en plein air ont été prononcées dans les régions concernées. Les feux d'artifice ne sont autorisés que sous réserve dans les Grisons. L'office cantonal de la forêt et des catastrophes naturelles a rehaussé l'indice du danger d'incendies de forêt. Celui-ci passe de 'marqué' à 'fort'.

Le Valais également menacé

En Valais aussi, des feux de forêt risquent de se déclencher au vu des conditions météo sèches, des vents prévus et des températures élevées pour la saison. Les sols sont très secs et aucune pluie ou neige abondante n'est tombée depuis plusieurs semaines, souligne la Chancellerie d'Etat valaisanne, évoquant 'un danger très marqué'.

Et le canton de préciser que les régions concernées sont surtout celles exposées au soleil en dessous de la limite d'enneigement, où il n'y a pas de givre. Il demande à la population de ne pas allumer des feux en plein air ni des feux d'artifice près des zones boisées, et d'y renoncer complètement en cas de vent.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes